Comparatif : 4 solutions de marketplace pour petits et grands e-commerçants Boutwik, une solution gratuite pour démarrer

Boutwik se présente, en quelque sorte, comme le Wordpress de la marketplace. En quelques clics, l'utilisateur choisit un thème et personnalise la plateforme. Du front office visiteurs au back office vendeurs, elle intègre les principaux modules nécessaires pour créer une petite place de marché.

Un modèle freemium

Exemple de site ayant recours à Boutwik : Dandy Shop. © Capture JDN

Tout est compris, de la gestion éditoriale du catalogue au module de paiement sécurisé (Stripe) aux outils statistiques pour piloter l'activité (suivi des commandes et des stocks, réservations…). L'opérateur n'a plus qu'à se concentrer, précise sur le site, "sur le nerf de la guerre". A savoir : "l'acquisition de trafic et l'optimisation des taux de conversion". Autre originalité : la solution est gratuite. Boutwik ne se rémunère qu'en cas de succès. L'opérateur de marketplace lui verse alors "une commission de 30% de ses propres commissions nettes perçues", précise François Duranton. C'est un pari sur l'avenir mais qui peut tenter un petit commerçant, un indépendant.

Créée en 2014 par deux jeunes entrepreneurs, Corentin Geoffray et Maxime Courtaigne, la start-up est toujours hébergée à la Pépinière 27 à Paris. L'équipe fait preuve de pédagogie avec un billet "La marketplace pour les nuls" sur son blog. Elle a aussi mis en place un programme d'accélération pour coacher les opérateurs de marketplace.

Boutwik en bref

Points forts

Points faibles

- La gratuité de la solution

- La simplicité d'une plateforme toute en un

- La jeunesse de la plateforme

- L'offre fonctionnelle qui la limite aux petites places de marché

SaaS / Blog