SaaS : Microsoft pourrait venir bousculer l'hégémonie de Salesforce

L'éditeur américain a enregistré une hausse de 70% de son chiffre d'affaires tiré de la vente d'applications SaaS en 2015. Il talonne désormais le leader du domaine, Salesforce.

Microsoft pourrait-il devenir le leader du SaaS cette année ? Selon le dernier baromètre de Synergy Research, le groupe informatique américain est bien parti pour y parvenir. D'après le cabinet d'étude, Microsoft a enregistré l'année dernière une progression de 70% de son chiffre d'affaires issu de la vente d'applications en mode SaaS. Un bond qui lui permet, à l'issue de 2015, de talonner le leader du domaine, Salesforce, qui limite lui la progression de son activité SaaS à +21%  (voir le graphique ci-dessous).

Indicateur tiré du dernier baromètre de Synergy Research sur le segment des applications SaaS d'entreprise.  D'après le cabinet, ce marché a progressé de presque 40% en 2015.  © Synergy Research

Microsoft tire bénéfice d'Office 365

L'étude de Synergy Research n'est pas la première à mettre en exergue une montée en puissance de Microsoft sur le créneau du SaaS. Dans le dernier baromètre semestriel d'Okta, la suite bureautique en mode cloud de Microsoft se détachait désormais très nettement en tête des applications SaaS les plus utilisées dans le monde. Ce baromètre précisait que le niveau d'adoption d'Office 365 avait progressé de 116% sur 2015 (lire l'article).

"Le SaaS est un marché plus mature que d'autres domaines du cloud comme le IaaS ou le PaaS", commente aujourd'hui John Dinsdale, directeur de recherche au sein de Synergy Research Group. "Mais le SaaS demeure néanmoins dans une phase encore peu avancée en termes d'adoption. Il est à noter en outre que les trois plus gros éditeurs de logiciel traditionnel, Microsoft, Oracle et IBM, enregistrent une progression de leur chiffre d'affaires dans le SaaS plus rapide que l'ensemble du marché, le SaaS représentant encore moins de 8% du total de leurs chiffres d'affaires dans les logiciels."

Microsoft / SaaS