Intel va supprimer 12 000 postes d'ici mi-2017

Le fondeur entend réduire ses effectifs de 11%. Son objectif : mieux se concentrer sur ses activités en croissance, liées aux datacenters et à l'Internet des objets.

Intel compte réduire ses effectif de 11% d'ici mi-2017. L'annonce a été réalisée hier via un communiqué. Avec ce plan qui concerne 12 000 postes, le géant des microprocesseurs entend se recentrer sur ses activités en plus forte croissance. Le groupe de Santa Clara évoque notamment le domaine des datacenters et l'Internet des objets (IoT). Grâce à cette coupe d'effectifs, Intel prévoit de réaliser une économie de 750 millions de dollars dès cette année, puis de 1,4 milliard de dollars par an à partir de mi-2017.

Alors qu'Intel a raté son virage vers les smartphones, le fondeur subit de plein fouet le déclin du marché des PC. A l'issue du premier trimestre 2016, le Gartner a annoncé un volume de 64,8 millions de PC écoulés, en baisse de 9,6% sur un an. C'est la première fois depuis 2007 que le volume descend sous la barre des 65 millions. Et c'est le sixième trimestre consécutif de baisse.

Malgré tout, le groupe californien qui vient de publier ses derniers résultats trimestriels affiche une bonne santé financière. Il enregistre un chiffre d'affaires de 13,7 milliards de dollars au dernier trimestre, en hausse de 7% sur un an. Quant à son bénéfice, il progresse dans le même temps de 3%, à 2 milliards de dollars. Son activité de processeurs orientés terminaux génère, elle, 7,5 milliards de dollars, et s'établit en hausse de 2% sur un an. Du côté de l'activité liées aux datacenters, le chiffre d'affaires du groupe augmente de 9%, à 4 milliards de dollars.

Intel / PC