OVH dépasse 1 million de clients, et se déploie au niveau mondial

A l'occasion de son événement annuel ce 11 octobre, l'hébergeur français a annoncé l'ouverture de nouveaux data centers en Australie, à Singapour, et en Pologne.

L'infrastructure d'hébergement et de cloud d'OVH a désormais une dimension mondiale. Lors de son événement client 2016 (l'OVH Summit) qui se tient ce 10 octobre aux Docks de Paris, le groupe informatique originaire de Roubaix a annoncé l'entrée en production de trois nouveaux data centers, situés en Pologne, à Singapour et en Australie. Ils viennent s'ajouter aux 17 que possédait déjà la société, en France et au Canada. L'ouverture de ces nouveaux centres de données s'inscrit dans un plan d'investissement, déjà annoncé par OVH, de 1,5 milliard d'euros sur 5 ans.

Laurent Allard est CEO d'OVH. © OVH

Dans le cadre de ce plan, 10 autres data centers doivent encore être mis en production. Et même si OVH prévoit l'ouverture d'un premier centre de données aux Etats-Unis pour janvier 2017 (projet représentant un investissement de 47 millions de dollars), les autres pays ciblés par le groupe français restent principalement européens. Il s'agit plus précisément de l'Angleterre, l'Allemagne, l'Espagne, la Hollande et l'Italie. "Certes les Etats-Unis représentent un vrai levier de croissance pour nous, mais l'Europe demeure notre marché prioritaire", insiste Laurent Allard, CEO d'OVH. "Nous avons en Europe une longueur d'avance que nous ne voulons pas perdre face aux clouds américains qui s'y déploient."

Une valorisation en réalité plus proche de 1,3 milliard €

"Nous avons enregistré 320 millions d'euros de chiffre d'affaires sur notre exercice fiscal 2016, clos le 31 août dernier. Notre objectif est toujours d'atteindre le milliard de dollars de CA d'ici 2020. Et ce, en nous alignant sur une tendance de 25% à 30% de croissance chaque année. Elle sera naturellement liée aux ouvertures de nos data centers", confie Laurent Allard.

Le capital d'OVH ouvert à hauteur d'environ 20% pour booster la capacité de croissance

Pour financer son plan d'investissement, OVH vient de boucler une levée de fonds de 250 millions d'euros auprès de deux fonds américains : KKR et TowerBrook Capital Partners (TowerBrook). C'est la première fois que l'hébergeur français ouvre son capital à des investisseurs. "Nous communiquons officiellement sur une valorisation de plus d'un milliard d'euros", indique Laurent Allard, avant de confier : "compte tenu de ce qui a déjà été publié dans la presse, le chiffre de 1,3 milliard d'euros est plus proche de la vérité."

Partant de ce dernier chiffre, on peut donc en conclure que KKR et TowerBrook sont entrés à hauteur d'un peu moins de 20% dans le capital d'OVH. 

Le lancement d'une place de marché de services cloud

Toujours lors de l'OVH Summit 2016, le groupe d'Octave Klaba annonce avoir franchi le million d'entreprises clientes. Un cap symbolique qui conduit l'hébergeur à mettre l'accent sur le développement de son écosystème de partenaires revendeurs et intégrateurs. Dans cette optique, OVH a profité de son summit pour annoncer la signature de deux nouveaux accords : l'un avec Capgemini, l'autre avec le groupe canadien Rogers. Enfin, dans la même logique, il a inauguré pour l'occasion une market place. Baptisée Together, "elle permet à nos clients de promouvoir gratuitement leurs applications et services cloud à partir du moment où ils hébergent leur infrastructure chez nous", explique Laurent Allard.

A lire aussi :

OVH / Datacenter