OVH Summit 2017 : les annonces auxquelles il faut s'attendre

OVH Summit 2017 : les annonces auxquelles il faut s'attendre L'événement annuel du géant français de l'hébergement se tiendra le 17 octobre à Paris. Comme chaque année, le groupe devrait en profiter pour dévoiler une série de nouvelles offres.

OVH organise son événement annuel ce mardi 17 octobre à Paris. Il se tiendra au Paris Event Center dans le 19e arrondissement de la capitale. Environ 3 000 visiteurs sont attendus. Ce rendez-vous annuel est l'occasion pour OVH de donner le coup d'envoi de nouvelles offres, mais aussi de détailler sa feuille de route "produits" pour l'année à venir.

Un réseau mondial de 27 data centers

Quelles sont les annonces auxquelles on peut s'attendre cette année ? D'abord, OVH va confirmer l'entrée en production (déjà effective) de deux nouveaux data centers à l'étranger : l'un situé à Frankfort en Allemagne, l'autre à Londres au Royaume-Uni. Mais l'ouverture de cinq autres centres de données, dont l'installation est en cours de finalisation, pourrait aussi être au programme. Trois d'entre eux sont situés en France, sur les sites d'OVH à Graveline, Roubaix et Strasbourg. Le quatrième sur le site de Beauharnois (Canada) – qui comptait déjà cinq centres de données. Quant au cinquième, il est basé à Vint Hill sur la côte Est des Etats-Unis. Il s'agira d'ailleurs du premier data center d'OVH aux US (sachant qu'un second est en cours de construction sur la côte Ouest, à Hillsboro dans l'Oregon).

Au total, cela porterait à 27 le nombre de data centers du groupe français à travers le monde. D'ailleurs, la page du site d'OVH répertoriant son réseau de centres de données a déjà été mise à jour, et répertorie bien 27 centres de données (voir la carte ci-dessous).

Carte extraite du site web d'OVH répertoriant l'ensemble des data centers du groupe. © OVH

A l'occasion de l'événement, OVH devrait également revenir sur plusieurs nouvelles offres, toutes lancées en bêta ces dernières semaines. Au programme : un service Azure Stack (permettant de bénéficier du IaaS de Microsoft sur un environnement dédié, hébergé et managé par OVH), un service cloud d'accélération FPGA dédié au calcul haute performance (conçu en partenariat avec Accelize), un service cloud de stockage basé sur la technologie SSD Optane d'Intel. Sans oublier une toute nouvelle infrastructure de cloud serverless (OVH Functions).

L'arrivée de plusieurs offres en version finale pourrait par ailleurs être annoncée. Parmi elles pourraient figurer trois services cloud, qui ont atteint la phase finale du programme bêta d'OVH (version Gamma ou Release candidate) : des instances encore à base de puce FPGA, un bus de messages en mode cloud (reposant sur Apache Kafka), sans oublier le très attendu service de CaaS (Container as a Service) de l'hébergeur : Managed Docker with Marathon.

La principale annonce : VMware Cloud on OVH ?

Reste une annonce très attendue, qui pourrait bien être réalisée à l'occasion de cet OVH Summit 2017 : le lancement en partenariat avec VMware de VMware Cloud on OVH. Rappelons que VMware Cloud est déjà proposé par VMware sur le cloud d'Amazon (avec VMware Cloud on AWS). Cette solution permet de piloter des applications sur AWS depuis la plateforme de virtualisation vSphere de VMware déployée en interne par les DSI.

OVH dispose déjà de la technologie pour mettre œuvre une telle offre sur sa propre infrastructure de cloud (notamment depuis le rachat de l'activité de cloud public de VMware). "Suite à l'acquisition de vCloud Air, OVH peut désormais offrir à ses clients les possibilités de cloud hybride (de vSphere, ndlr)", confiait Pat Gelsinger, PDG de VMware, lors d'une interview accordée au JDN en septembre. Il ajoutait : "La technologie vCloudAir est déjà déployée dans les data centers d'OVH. La prochaine étape va consister à migrer les clients, dont les systèmes étaient hébergés sur nos data centers historiques, vers les centres de données d'OVH, plus modernes."

Une telle offre de cloud hybride pourrait faire sens, notamment pour certaines grandes entreprises françaises en quête d'un cloud (souverain) avec un hébergement et une structure juridique localisés en France. A l'image d'Auchan Retail France qui n'a pas attendu l'arrivée d'un VMware Cloud on OVH pour déployer un environnement IT hybride associant une infrastructure virtualisée, interne, sous vSphere… avec le cloud dédié de l'hébergeur français (lire l'article Auchan Retail France gagne en compétitivité grâce à un broker de cloud). 

A lire aussi :

OVH

Annonces Google