Cloud privé : la France à la traîne en Europe

Selon le cabinet Forrester, le niveau d'adoption du cloud privé en Europe est passé de 25% en 2012 à 43% en 2013. Mais la France arrive derrière la Grande-Bretagne et l'Allemagne.

Si on parle de plus en plus des projets de cloud public menés par les entreprises, il ne faut pas sous estimer la percée des projets réalisés dans le domaine du cloud privé. Loin s'en faut. Ainsi, au regard des derniers chiffres publiés par le cabinet Forrester dans son dernier rapport "Adoption Profile : Private Cloud in Europe, Q3 2013", l'adoption du cloud privé a explosé en Europe en 2013. Ainsi, elle est passée en l'espace d'un an de 25% à 43% sur l'année écoulée. Cette enquête a été réalisée auprès de décideurs informatiques de 833 entreprises basées sur le vieux continent.

Selon Forrester, l'engouement envers le cloud privé ne devrait pas s'arrêter là, 73% des entreprises interrogées indiquant donner la priorité à la construction d'un cloud privé en 2014. Toutefois, on observe une adoption contrastée du cloud privé en fonction des pays. Alors que 48% des entreprises anglaises ont adopté le cloud privé dans le cadre de tout ou partie de leurs projets IT (serveurs, stockage, applications...), le taux d'adoption est légèrement inférieur en Allemagne (43%), et largement inférieur en France (31%).

Serveurs / Forrester