Algolia dévoile son moteur de recherche distribué... à la Google

Le Français répartit désormais les calculs de son moteur de recherche en mode cloud sur 12 data centers à travers le monde.

Après avoir levé 2,8 millions de dollars, le français Algolia fait passer son offre à la vitesse supérieure. Proposant en mode cloud un moteur de recherche pour site Web, sa solution est désormais motorisée au sein de 12 data centers à travers le monde (en France, en Australie, au Brésil, au Canada, en Allemagne, à Hong Kong, en Inde, au Japon, en Russie, à Singapour ainsi qu'aux Etats-Unis, à la fois sur la côte Est et sur la côte Ouest).

L'acteur qualifie cette offre de solution de réseau de recherche distribué (ou Distributed Search Network en anglais). Une architecture qui a pour but d'assurer un niveau de qualité de service à faible latence, tout en donnant la possibilité de toucher des internautes partout dans le monde. Utilisable via une API, le moteur d'Algolia se dote ainsi d'une infrastructure informatique répartie au niveau mondial s'inspirant de celle des plus grands moteurs de recherche.

Moteur de recherche / Datacenter