Cloud : Microsoft Azure gagne la palme de l'indisponibilité en 2014

C'est la conclusion du site d'analyse CloudHarmony. Il recense 103 pannes en 2014 pour le service de machine virtuelle d'Azure, et 43 heures d'indisponibilité.

Parmi les plus grands clouds de la planète, c'est Microsoft Azure qui, selon les conclusions du spécialiste de la supervision CloudHarmony, enregistre le nombre le plus élevé de pannes sur 2014. Le service de machine virtuel du cloud de Microsoft totalise ainsi 103 pannes sur l'année dernière... ce qui représente quelque 43 heures d'indisponibilité. Le service d'IaaS atteindrait par conséquent 95,5% de taux de disponibilité sur 2014. 

Quant au service de stockage d'Azure, celui-là même qui a été la cause d'un incident mondial en novembre dernier, il a été touché, toujours selon les chiffres de CloudHarmony, par 138 incidents et près de 11 heures d'indisponibilité sur l'année 2014.

De leur côté, Google Compute Engine et Amazon Web Services EC2 ont essuyé respectivement 86 interruptions (représentant 3,5 heures d'interruption de service) et 12 pannes (2 heures d'indisponibilité). Alors qu'il est toujours largement en tête du marché du cloud d'après les derniers chiffres de Synergy Research Group, Amazon est donc celui qui tire le mieux son épingle du jeu sur le terrain des niveaux de service.

Azure