Cloud hybride : qu'est-ce que c'est, quels sont ses atouts ?

Cloud hybride Souvent présenté comme une 3e voie entre le cloud privé et le cloud public, le cloud hybride commence à intéresser les entreprises, SSII, fournisseurs et hébergeurs.

1 / Qu'est-ce que le cloud hybride ?

Il n'existe pas de définition stricte et standardisée de ce qu'est le cloud hybride (comme du cloud d'ailleurs), chaque acteur sur le marché (cabinets d'études, hébergeurs, SSII...) y allant de sa propre définition. Afin de tenter d' voir plus clair, le JDN en a interrogé certains d'entre eux.

Pour Forrester, le cloud hybride se présente ainsi comme "un modèle d'infrastructure IT dans lequel au moins un service de cloud externe s'intègre avec une application, source de données, ou élément d'infrastructure internalisés". Du côté de Canopy, la filiale d'Atos cofinancée par EMC et VMware, le cloud hybride "est la capacité d'orchestrer de façon simultanée des ressources cloud privé et public". Tandis que pour Devoteam, le cloud hybride est "un modèle de cloud computing combinant modèles de cloud privé et public avec lequel les ressources cloud sont disponibles et accessibles via un catalogue unifié de services IT".  Derrière ces différentes tentatives de définition, tous s'accordent sur un point : le cloud hybride constitue une évolution logique et certaine de la fourniture et de l'accès aux services cloud dans les années à venir.

2 / Quels sont les atouts du cloud hybride pour les entreprises ?

Le cloud hybride se présente comme une troisième voie entre le cloud privé internalisé et externalisé (ressources cloud internalisées dans les datacenters d'une entreprise ou confiées à un tiers et hébergées par ses soins), et le cloud public (ressources cloud mutualisées immédiatement disponibles et s'adaptant, tout comme la facturation, automatiquement en fonction de leur consommation).

cloud hybride devoteam fabrice wojciekowski
"Des grandes entreprises construisent actuellement leur cloud privé interne combiné à des services de cloud public" (Fabrice Wojciekowski - Devoteam) © Devoteam

"Le cloud hybride a pour ambition de proposer une disponibilité et une performance ajustée sur ce que l'on trouve dans le cloud public, mais avec la possibilité pour l'entreprise de garder le contrôle sur les applications et données critiques, et de savoir où sont précisément localisées les données", explique Fabrice Wojciekowski, Cloud Transformation Manager chez Devoteam.

"En France, l'intérêt des clients pour le cloud hybride s'est amplifié fin 2013 mais aux Etats-Unis la demande a démarré depuis 2 ans. Par exemple McGraw Hill (maison mère de Standard and Poor's, NDLR) a fait appel à Atos, dans le cadre de sa transformation, pour gérer son SI applicatif qui se trouve à la fois sur un cloud privé externalisé géré par Atos dans ses datacenters et sur AWS", explique Christian Domange, VP Sales South Europe Canopy.

3 / Quels fournisseurs, solutions et technologies trouve-t-on derrière le cloud hybride ?

Un constat s'impose aujourd'hui : tous les principaux acteurs IT du marché ont déjà (ou prévoient de le faire) lancé des offres de cloud hybride. Parmi les fournisseurs et constructeurs historiques, on trouve ainsi HP, IBM, Microsoft ou encore Oracle sachant que les SSII ne sont pas en reste. En France, Atos s'est ainsi alliée avec EMC et sa filiale VMware pour bâtir et proposer des solutions et services de cloud hybride (via sa filiale Canopy). De son côté, Capgemini a signé un partenariat avec Microsoft. Chez les opérateurs également, c'est le branle-bas de combat : "Equinix et Interxion ont fait évoluer leurs services en proposant aux fournisseurs de services managés et aux éditeurs de logiciels de déployer leurs infrastructures au sein de leurs datacenters afin de proposer une offre cloud hybride de bout en bout", indique Fabrice Wojciekowski. Les acteurs du cloud public comme Amazon et Rackspace sont également présents avec notamment, pour le premier, une offre de cloud virtuel privé avec option de connexion directe aux ressources cloud public.

cloud hyrbide schã©ma atos
Schéma représentant les frontières entre cloud privé, cloud hybride et cloud public. © Atos / Canopy

4 / Que représente aujourd'hui le cloud hybride dans les projets des entreprises ?

Le cabinet d'études Gartner qualifiait en septembre 2013 de "rares" les déploiements en matière de cloud hybride. Il indiquait toutefois qu'il fallait s'attendre dans les années à venir à une explosion à la fois de l'offre et de la demande. Selon une enquête menée par ce même cabinet et aussi publiée en septembre dernier, 70% des entreprises interrogées ont indiqué que le cloud hybride allait faire partie de leur stratégie d'ici 2015 et qu'elles comptaient se lancer dans de tels projets. A peine un quart des répondants (23%) ne savaient pas encore s'ils allaient se lancer, et seulement 7% ont déclaré ne pas prévoir de projets cloud hybride.

5 / Quelles sont les évolutions à attendre du cloud hybride dans les prochains mois et à plus long terme ?

"Le cloud hybride constituera le modèle de fourniture IT dominant d'ici 2020. Les professionnels IT doivent se préparer à gérer leurs ressources IT comme un portefeuille de services déployables à la demande et automatisés. Dès à présent, les entreprises doivent orienter leurs développements vers la construction d'applications dont les sources de données et les services métiers fournis se situent aussi bien à l'intérieur qu'en dehors de l'entreprise", fait savoir Dave Bartoletti, principal analyst chez Forrester .

"L'étape ultime du cloud hybride à terme sera d'aller jusqu'au niveau de broker de cloud (ou courtier en cloud, NDLR). Un rôle consistant pour un opérateur de services cloud à aller acheter de la ressource IT par exemple chez Amazon, à un tarif fixé à l'avance sur la base d'une spéculation sur les prix et non pas d'une contractualisation à l'heure des ressources cloud comme aujourd'hui. Cela vise à proposer un service taillé pour les besoins du client au meilleur prix", indique Renato Vista, CTO en charge de l'Innovation & du développement pour l'entité Infrastructure Services de Capgemini France.

SSII / Cloud public