Quatre solutions de Personal Cloud au crible ownCloud, la force de l'open source

Autre sérieux prétendant à la couronne de meilleure solution de cloud personnel : ownCloud. Son module serveur en est déjà à sa version 6. Il est disponible pour Windows et Linux. Des packages sont disponibles pour les distributions Debian, Ubuntu, Fedora, RedHat, CentOS et OpenSuse. L'installation sous Linux est l'option la plus simple car pour faire fonctionner ownCloud sur Windows, il faut que le serveur Web de Microsoft (IIS) soit configuré, de même que PHP et MySQL.

Des applications sont disponibles pour Windows, Mac OS X et Linux.

Côté logiciels clients, c'est plus simple : des applications sont disponible pour Windows, Mac OS X et Linux, ainsi que pour les smartphones iOS et Android. L'installation n'est pas aisée, mais ownCloud dispose d'une application d'édition collaborative de document via OpenOffice. Une alternative à Office 365 et Microsoft Office dans un environnement open source et privé, qui pourra intéresser certains groupes de travail.

Un nombre relativement nombreux d'applications exploitent aujourd'hui les API ownCloud. Le protocole WebDAV leur permet d'interagir avec la plateforme. Grâce à lui, un petit écosystème de développeurs s'est constitué autour.

l'interface d'owncloud donne accès aux fichiers ainsi qu'aux applications
L'interface d'ownCloud donne accès aux fichiers ainsi qu'aux applications complémentaires qui vont venir enrichir la plateforme. © Capture / ownCloud

Stockage / Open source