Dossier Comparatif des offres WordPress en mode cloud

60 millions de sites fonctionnent aujourd'hui sous WordPress. Plusieurs solutions sont désormais disponibles pour disposer du CMS en mode cloud.

Créé en 2003 et soutenu par l'éditeur Automattic depuis 2005, WordPress s'est imposé comme la plateforme de blogging n°1 dans le monde. Mieux, sa richesse fonctionnelle l'a transformé en un CMS performant si bien que de très nombreuses entreprises l'utilisent aujourd'hui pour leurs sites Internet.

Il y aurait aujourd'hui 60 millions de sites Web basés sur WordPress, soit 23,3% du Web mondial, selon les derniers chiffres de W3Techs. WordPress totaliserait ainsi 60,7% de parts de marché face aux autres CMS.

Des offres de natures très variées

Du simple hébergement sur un cloud, à des offres plus "automatisées"

Pour le bloggeur, le réflexe numéro 1 est sans doute de créer un premier blog sur Wordpress.com : le site d'hébergement "officiel" de blog WordPress, géré par Automattic. C'est l'une des solutions les plus simples et les plus abordables puisque le forfait d'entrée de gamme est gratuit. Néanmoins les limites introduites par l'éditeur pour pousser ses utilisateurs vers des options payantes ou des forfaits plus chers incitent à étudier des alternatives.

De nombreuses solutions WordPress reposant sur des clouds sont aujourd'hui disponibles, depuis l'hébergement Web classique où le bloggeur va gérer lui-même l'installation et les mises à jour des composants de la pile, jusqu'aux services totalement managés, en passant par les opérateurs de services cloud qui, alléchés par ce marché colossal, ont aujourd'hui intégré le CMS à leur offre. La rédaction du JDN balaye ces différentes offres du marché pour identifier les atouts et faiblesses de chacune d'elles.

CMS / Wordpress