Facebook At Work : le projet gagne du terrain

Facebook At Work Surfer sur le réseau social, même en étant au bureau, c'est peut-être pour bientôt. Des entreprises testent actuellement une version inédite de Facebook à destination des salariés.

Personne ne sera surpris d'apprendre que Facebook travaille secrètement sur une version professionnelle de sa plateforme. Si vous êtes suffisamment chanceux pour compter parmi les 8348 employés du groupe, vous passez alors toutes vos journées sur le réseau social. Pas avec vos amis, mais avec vos collègues. Les employés de la société utilisent Facebook pour tout : en remplacement des e-mails, comme fil de discussion, pour travailler sur des documents, mais aussi pour la messagerie instantanée ou pour partager des actualités. Des sources proches du groupe ont révélé que certaines entreprises testaient déjà une version de Facebook comparable à celle utilisée en interne par le réseau social.

Comment Facebook est-il utilisé par les employés du groupe ? Par exemple, si quoi que ce soit est endommagé sur le campus et qu'un membre du personnel le remarque, il postera une photo de l'objet à réparer. Grâce à ces photographies, le personnel d'entretien s'est rendu compte que les employés empruntaient systématiquement la même portion de pelouse. Une allée pavée a donc été mise en place à cet endroit-là, un peu à la manière du décor du Magicien d'Oz. L'allée a ensuite été repeinte en jaune, et une nouvelle photo postée.

image1
La cabane du Magicien d'Oz. © Business Insider

Puis quelqu'un a ajouté une maisonnette ainsi que les jambes d'une sorcière chaussée de baskets rouges, toujours en référence au Magicien d'Oz, et envoyé une nouvelle photographie.

image2
La plaisanterie continue... © Business Insider

Tout l'intérêt d'une version de Facebook pour le bureau réside dans la possibilité pour les employés de séparer leur identité professionnelle de leur identité privée. Il y a fort à parier que, sur ce point, Facebook marchera dans les traces des Google Apps. Un identifiant destiné au compte Google Apps de votre entreprise, et qui est géré par un administrateur systèmes, est différent de celui que vous employez pour votre compte Gmail et vos applis personnels. Néanmoins, vous pouvez regrouper les deux et vous identifier sur plusieurs comptes à la fois.

La grande question est de savoir si Facebook diffusera des publicités dans sa version professionnelle. On peut supposer que le réseau en proposera une version gratuite financée par la publicité, de même qu'une version par abonnement payante, sans pubs. Pourtant, des sources ont affirmé que la version bêta du programme n'en incluait aucune.

Facebook a prouvé que ses 8000 employés pouvaient utiliser son réseau social pour travailler

A terme, il est fort à parier que Facebook lancera un système d'abonnement. Pour l'heure, le groupe teste un nouveau service, observe sa cote de popularité. Puis, il investira dans de nouvelles fonctionnalités et moyens de gagner de l'argent après qu'il soit devenu populaire.

Toutefois, si Facebook optait pour la diffusion de publicités, cela pourrait devenir problématique, prévient David Lavenda, vice-président en charge de la stratégie marketing chez harmon.ie, qui édite un service qui pourrait concurrencer la version professionnelle de Facebook. Il s'agit d'une application qui combine les outils sociaux de Microsoft sur un seul écran (Yammer, Outlook, SharePoint, Office 365, etc.).

Il y a quelques années, David Lavenda travaillait sur sa propre version d'une application Facebook pour le bureau. Il s'était inspiré de Facebook, et y avait ajouté de nombreuses options de sécurité afin qu'elle soit appréciée des entreprises. Plusieurs d'entre elles avaient d'ailleurs testé l'application. "Au cours d'une démonstration que nous avions réalisée pour une entreprise, alors que nous révélions à quel point notre programme était sécurisé, une publicité pour 'Casual Sex Friday' s'est affichée à l'écran. Les employés de la sécurité ont exigé que nous arrêtions les ordinateurs ; tout était terminé." Cet épisode a sonné la fin de sa tentative.

Facebook exerce bien évidemment un contrôle sur son ad network, même s'il est compréhensible qu'un tel prototype n'est pas compatible avec les publicités de type labels SFW.

Quoi qu'il en soit, Facebook a prouvé que ses 8000 employés pouvaient utiliser son réseau social pour travailler. Si la version pro parvient à fonctionner sans heurts comme cela est très probablement le cas, elle pourrait rencontrer un vif succès. Facebook n'a pas souhaité faire de commentaires.


Article de Julie Bort, Traduction de Floriane Wittner, JDN

Voir l'article original : Over 8,000 People Already Use Facebook's 'Secret' New Project: Facebook At Work

Facebook / Réseaux sociaux