Intel veut révolutionner le data center avec de nouveaux Xeon

Le fondeur a conçu de nouveaux processeurs Xeon taillés pour répondre aux enjeux de haute disponibilité. Leur particularité : intégrer la notion de télémétrie.

Intel lève le voile sur deux nouveaux processeurs Xeon : les E5-2600 et 1600 v3. Dessinés pour les serveurs intégrés à des infrastructures de SDI (pour Software Defined Infrastructure), ils intègrent divers capteurs et mécanismes de télémétrie, couvrant mesure thermique, contrôle du cache, de l'utilisation CPU, de la mémoire, des entrées et sorties (I/O). Objectif : permettre aux infrastructures de serveur de proposer "des services assurant les meilleures performances et résilience possibles, avec des capacités d'auto-configuration et d'équilibrage de charge", commente Intel.

Les Xeon E5-2600 v3, gravés en 22 nanomètres, embarque jusqu'à 18 cœurs par socket, et 45 Mo de cache. "Il offre 50% plus de cœurs et de cache que la génération précédente", précise Intel. "Cette famille de processeurs augmente également la densité de virtualisation, en supportant jusqu'à 70% de machines virtuelles supplémentaires par rapport aux processeurs de la génération précédente." Intel indique que les principaux constructeurs de serveurs (HP, Dell, IBM...) sont sur les rangs pour intégrer ces nouveaux processeurs.

Intel / Serveurs