Cloud : comparatif de cinq services de plateforme (PaaS) incontournables Salesforce1 Platform : le PaaS du CRM, mais pas seulement

Fruit de la fusion des services de Force.com et Heroku (le Paas racheté par Salesforce.com en 2010), Salesforce1 autorise à la fois un développement d'application en langage Apex via une interface graphique sur Force.com, et la prise en charge d'applications créées avec des langages traditionnels sur Heroku1.

Force.com privilégie l'approche Wysiwyg, avec un outil de développement web qui permet la création de formules et des workflows avec un minimum de programmation. 

Trois PaaS : Force.com, Heroku1 et ExactTarget Fuel

capture de lightning schema builder qui permet de créer des objets et champs
Capture de Lightning Schema Builder qui permet de créer des objets et champs dans une base de données, et les lier. © Capture/ JDN

Un langage propriétaire, Apex, permet de coder des fonctions personnalisées. Force.com offre de multiples API vers la plateforme Salesforce qui simplifient grandement le déploiement d'application exploitant les données et processus de la plateforme CRM. A noter, le SDK mobile qui permet de créer des applications mobiles très simplement, avec des interfaces utilisateurs personnalisées via l'outil Visualforce.

Pour des besoins plus spécifiques, Salesforce1 supporte les langages Java, Ruby, Node.js et Python via Heroku1. Enfin, la plateforme propose une troisième famille de services PaaS, avec ExactTarget Fuel. Celle-ci est plus particulièrement dédiée au développement d'applications marketing et mobiles, avec des API, SDK et outils issus de la plateforme ExactTarget acquise en 2013.

Le type de facturation des services Salesforce est globalement plus simple que celui de ses grands concurrents. Force.com est facturé à la manière du service de CRM Salesforce.com. Il s'agit de forfaits. Il y a cinq forfaits de 25 dollars à 150 dollars par utilisateur et par mois. Les fonctionnalités et les seuils quant au nombre d'objets stockés sont relevés en fonction du forfait choisi. Heroku adopte une facturation plus technique, comparable à celle de Google ou Amazon, quoique plus simple.

Salesforce1 Platform en bref
EditeurSalesforce.com
Source : JDN
ServiceSalesforce1 platform
Plateforme d'exécutionMachines virtuelles Linux (Heroku)
Langages supportésLangage Apex sur Force.com, Java, Ruby, Node.js, Python sur Heroku1
IDEOutil en ligne pour Force.com et client Heroku toolbelt disponible sur Windows, MacOS X, Linux Debian/Ubuntu
Bases de donnéesForce.com Database, Heroku Postgres et de nombreuses bases de données disponibles dans l'add-on marketplace Heroku, dont MongoDB, Postgres, MySQL
Equilibrage de chargeIntégré
SLADisponibilité constatée >99,9%
FacturationAu forfait pour Force.com, en fonction de la puissance machine, du nombre d'enregistrement dans la base de données et du niveau de support souhaité.
Les avantagesSupport mobile, marketplaces riches de nombreuses extensions, interactions avec la plateforme CRM
Les inconvénientsLa Salesforce1 platform regroupe trois offres Paas distinctes

PaaS