Microsoft Azure s'ouvre à l'Internet des objets non-Windows

Microsoft a annoncé la sortie d'un nouveau service Azure spécifiquement conçu pour gérer et analyser les données en provenance de capteurs et d'objets connectés.

Déjà positionné sur le terrain de l'Internet des objets avec Windows Embedded, Microsoft propose une nouvelle solution dédiée à ce domaine. Elle se présente sous la forme d'un service Azure. Baptisé Microsoft Azure Intelligent Systems Service, il est dessiné pour gérer les remonter d'informations en provenance de capteurs et d'objets connectés de tout type.

Pour l'heure, ce service est lancé en pré-version dite limitée, et donc accessible à un nombre limité de beta testeurs qui en auront fait la demande. Ces utilisateurs vont pouvoir utiliser les différentes possibilités d'analyse d'Azure pour traiter leurs données, notamment son service Hadoop (HD Insight) mais aussi l'outil de tableau de bord Power BI (qui peut se connecter au cloud de Microsoft).

Il était déjà possible de piloter des objets connectés reposant sur Windows Embedded depuis Microsoft Azure (lire notre analyse : Internet des objets; la stratégie de Microsoft dévoilée). Mais là où Azure Intelligent Systems Service fait la différence, c'est qu'il offre la possibilité de connecter à Azure des objets basés sur des OS non-Microsoft.

C'est une nouvelle preuve de l'ouverture du géant sur d'autres systèmes d'exploitation. Dans l'optique d'assurer cette ouverture, les équipes de R&D de Redmond n'ont d'ailleurs pas hésité à construire des agents de collecte open source.

 Lire aussi

Microsoft / Azure