Microsoft vise les 20 milliards de dollars dans le cloud d'ici 2018

Microsoft vise les 20 milliards de dollars dans le cloud d'ici 2018 Partant d'un chiffre d'affaires de 6,3 milliards de dollars tiré de ses offres cloud, l'éditeur a dévoilé son objectif à trois ans. L'occasion aussi de faire un état des lieux de cette activité.

A l'occasion de sa conférence financière annuelle cette semaine, Microsoft a indiqué avoir comme objectif d'atteindre 20 milliards de dollars de chiffre d'affaires récurent dans le cloud d'ici 2018. La semaine précédente, lors de la publication des résultats de son troisième trimestre fiscal, le groupe de Redmond avait fait état d'un CA annuel récurrent de 6,3 milliards de dollars sur ce segment. Au sein de cette activité de cloud computing, le groupe américain classe à la fois ses services de cloud d'infrastructure et de plateforme (Azure), mais aussi ses solutions SaaS - avec notamment Office 365 et ses applications de CRM en mode hébergées (Dynamics CRM Online).

452 millions d'utilisateurs de l'Active Directory Azure

guthrie
Scott Guthrie, vice président exécutif du groupe Cloud et Enterprise de Microsoft, a présenté quelques chiffres sur l'activité d'Azure à l'occasion de la Build le 29 avril. © Capture / Microsoft

Mais qu'en est-il plus précisément du nombre de clients de l'activité cloud de Microsoft ? Le groupe revendique désormais 50 millions d'utilisateurs actifs d'Office 365. Du côté d'Azure, il met en avant le chiffre de 452 millions d'utilisateurs de l'Active Directory Azure. Un chiffre qui inclut l'ensemble des utilisateurs d'entreprise qui ont recours aux services IaaS, PaaS, SaaS ou encore aux apps de productivité du géant informatique américain. Microsoft indique en outre héberger sur Azure 1,4 millions de base de données. Et toujours d'après les derniers indicateurs de l'éditeur, Azure compte 3 millions de développeurs enregistrés. 

500 évolutions livrées sur Azure depuis un an

Tous ces chiffres ont été dévoilés ce 29 avril lors de la conférence inaugurale de la Build, l'événement mondial de Microsoft à destination des développeurs. Pour l'occasion, l'éditeur a par ailleurs indiqué avoir livré plus de 500 évolutions et nouveaux services sur Azure depuis un an.

Deux nouveaux services Azure conçus pour répondre aux besoins d'analyse de données ont par ailleurs été présentés lors de la Build. L'un, baptisé Azure SQL Data Warehouse, propose un service pour stocker des données structurées et leur appliquer des traitements multidimensionnels (il reprend la logique du datawarehouse de SQL Server). Le seconde (Azure Data Lake) est dessiné, lui, pour stocker des données non-structurées dans l'optique d'appliquer des traitements batchs ou Hadoop. Compatible avec le système de fichiers d'Hadoop (HDFS), il peut prendre en charge la distribution Hadoop d'Azure (HDInsight) ou celles de Cloudera ou d'Hortonworks. En aval, les informations présentes sur Azure SQL Data Warehouse comme sur Azure Data Lake pourront se voir appliquer des analyses prédictives via le service de machine learning d'Azure.

azure chiffre
Slide sur Azure projetée par Microsoft le 29 avril à l'occasion de la Build, son événement mondial à destination des développeurs. © Capture

Microsoft / Chiffre d'affaires

Annonces Google