Korus : le Big Data pour prédire les besoins de ses points de vente

Office 365 et Dynamics Korus PME française de 250 personnes, Korus se spécialise dans la conception et la réalisation d'espaces de clientèle. Elle a opté pour l'offre de Microsoft pour se doter d'un cloud hybride.

Spécialisée dans la conception, la réalisation et la maintenance de points de vente, Korus prend le virage du Big Data. Fondée en 1991, cette PME française de 250 personnes a décidé de faire appel au cloud Azure de Microsoft et à ses ressources de calcul pour prédire l'évolution des besoins de ses clients.

Korus dispose déjà d'un volume d'informations important : l'historique de ses contrats et chantiers, mais aussi des données liées à ses interventions de maintenance dans les espaces qu'elle a installés. Mais ce n'est pas tout. La société va en effet commencer à assurer aussi un suivi à distance, via des capteurs, des infrastructures d'accueil de ses clients (consommation énergétique, température, traitement d'air...). "Dans ce but, nous avons déjà activé un premier serveur Azure pour commencer à consolider des flux en provenance de nos propres locaux. L'idée étant de tester le dispositif pour nous avant de le commercialiser", indique Jean-Jacques Banuls, DSI de Korus.

Le prédictif au service de la conception d'espace de clientèle

Des ressources de calcul puisées dans Microsoft Azure

"A terme, l'idée est de prédire l'évolution des exigences de nos clients, en matière de besoins énergétiques, d'impératifs techniques et économiques... Mais aussi prévoir les comportements des clients de nos clients sur les lieux de vente pour mieux concevoir ensuite les espaces de vente", explique Charles Marcolin, PDG et fondateur de Korus.

A terme, Korus compte aller jusqu'à intégrer à ses entrepôts de données des flux en provenance du web et des réseaux sociaux, notamment les avis des clients finaux en matière d'espace de vente. "Quand nous passerons à cette étape, nous n'aurons alors plus en interne la capacité de traitement suffisante pour opérer nous même notre data warehouse, pour l'heure basé sur SQL Server. Nous ferons alors appel à Hadoop sur le cloud Azure, via le service de Big Data HDinsight de Microsoft", confie Jean-Jacques Banuls.

Autre finalité du projet de Big Data de Korus : exploiter les données de supervision des infrastructures d'accueil pour mettre en place une maintenance prédictive, et anticiper les pannes des matériels (notamment de climatisation). "Nous souhaitons aussi capitaliser sur ces informations techniques pour concevoir les espaces, choisir les matériaux le plus finement possible. L'objectif étant d'aller jusqu'à garantir, par exemple, une qualité d'air ou des niveaux de température, pour la nuit et le jour. Le tout en optimisant les coûts", détaille Jean-Jacques Banuls. En ligne de mire, Korus entend évoluer vers le modèle du service. Un modèle à travers lequel une prestation globale (intégrant jusqu'à la location) serait proposée, plutôt qu'un produit fini... une prestation qui pourrait aussi évoluer au fil de l'eau, grâce au Big Data, en fonction des besoins et usages.

Un chantier plus vaste de cloud hybride

Mais le chantier de Korus est beaucoup plus vaste. C'est en effet un grosse partie de l'informatique de la société qui va basculer vers le cloud de Microsoft. Equipée jusqu'ici d'un système interne (CRM et ERP), la PME a aussi fait le choix de passer à Dynamics CRM Online. Et Dynamics NAV Online devrait venir ensuite.

Pourquoi avoir choisi les solutions Microsoft ? Pour leur caractère "intégré et souple", explique-t-on chez Korus. Permettant de combiner clouds privés et publics, elles représentent pour Korus notamment le moyen d'améliorer les échanges avec ses sous-traitants (plus de 2000), qui peuvent être d'ailleurs déjà sollicités via OneDrive. Mais aussi entre ses équipes internes : Korus dispose 7 directions régionales, et une présence dans trois pays étrangers. La société affiche en outre des besoins de consolidation d'informations en provenance des sites de ses clients via mobiles (pour suivre ses activités de chantier, d'audit, de maintenance...).

Qu'en est-il du ROI d'un tel projet de cloud ? "Si nous prenons la solution de stockage en mode cloud StorSimple que nous fournit Microsoft, nous parvenons à des ratios de coûts de 1,6 à 1,7 comparé à une infrastructure que nous aurions installée en interne, notamment du fait de la redondance que nous apporte la solution. Sans compter la possibilité que nous avons de remonter une VM en moins de 5 minutes dans le cadre de nos plans de continuité et de reprise d'activité", précise-t-on chez Korus.

PME / Office 365