Selon Snowden, Dropbox ne protège pas assez les documents stockés

L'ancien consultant de la NSA assure que Dropbox ne respecte pas la confidentialité et la vie privée, et y est même "très hostile". Il conseille d'utiliser un autre service...

Dans une interview accordée au Guardian, Edward Snowden lance une nouvelle alerte, au sujet de Dropbox cette fois. Selon l'ancien consultant de la NSA, le service de stockage cloud ne garantit pas la protection des données qu'il stocke, et les laisse à la merci des surveillances. Pire : la jeune pousse serait même "très hostile" au respect de la confidentialité et de la vie privée, et presque "un partenaire" dans le cadre de l'opération Prism. "Ils viennent de nommer Condoleezza Rice à leur conseil d'administration, alors que c'est sans doute la politique la moins respectueuse de la vie privée", a souligné Edward Snowden.

Ce n'est pas son seul argument. Il explique aussi que, contrairement à d'autres services, Dropbox peut lire les documents stockés par ses utilisateurs, ce qui peut faciliter leur transmission et leur analyse... Snowden recommande d'opter pour des services qui n'ont accès qu'à des données chiffrées, et qui ne possèdent pas la clé pour les déchiffrer. C'est ce que propose par exemple Spideroak, qui, explique Snowden, propose les mêmes fonctionnalités que Dropbox mais sans pouvoir avoir accès au contenu stocké.

 

Chiffrement / Cloud public