Pourquoi Microsoft a choisi Satya Nadella comme CEO

Satya Nadella : CEO de Microsoft Le patron Cloud et Entreprise de Microsoft est l'un des principaux acteurs de la mutation du groupe vers le cloud et les services. En interne, c'est aussi quelqu'un d'apprécié.

Entré chez Microsoft en 1992, Satya Nadella est un manager plutôt apprécié en interne, notamment pour ses qualités humaines. C'est aussi un manager qui a plutôt bien réussi jusqu'ici. Après avoir été vice-président sénior de la R&D pour la division Online Services, et vice-président de la division Business de Microsoft, il se hisse en février 2011 à la tête de la prestigieuse division Server & Tools qui représente près d'un quart des revenus du groupe. Et l'ingénieur d'origine indienne ne tarde pas à afficher d'excellents résultats. De 2011 à 2012, le chiffre d'affaires issu de cette activité passe de 16,7 à 18,7 milliards de dollars. 

D'excellents résultats jusqu'ici pour Satya Nadella

satya nadella
La nomination de Satya Nadella à la tête de Microsoft n'est pas vraiment une surprise. © Microsoft

En juillet dernier quand Steve Ballmer annonce la réorientation stratégique du groupe et met le cape vers une entreprise orientée "device et services", Satya Nadella est l'un des rares membres de la direction à ne pas être impacté par la réorganisation qui s'annonce. Il conserve la responsabilité des activités cloud, avec Windows Azure, et des solutions de plateforme (Windows Server, base de données, développement...) à destination des professionnels.

Et à l'issue de 2013, les résultats de Satya Nadella demeurent excellents. Le chiffre d'affaires tiré du cloud enregistre une hausse de 103%, et certaines briques serveur comme SQL Server enregistre des progression de 30%. Face à cette montée en puissance, la vente de Windows en OEM en baisse de 7% fait pâle figure, sans parler du semi-échec de la première génération de Surface voulue par Steve Ballmer. 

Satya Nadella : le trait d'union entre device et services

Bref, en interne, Satya Nadella est la figure montante. Sa nomination n'est donc pas vraiment une surprise. D'autant que cet homme est l'artisan de la stratégie cloud de l'éditeur. Portant les applications SaaS de Microsoft, le cloud Windows Azure fait en effet le trait d'union entre tous les produits du groupe, s'intégrant aussi bien aux outils Windows côté serveur que Windows côté client... et donc aussi côté terminaux.

Satya Nadella pourrait donc être l'un des mieux placés pour négocier la mutation, déjà en cours, de Windows 8 vers Windows 9. Un système, client cette fois, qui devrait être encore plus intimement lié à Azure... et par conséquent également un OS orienté cloud. Dernier élément à noter enfin : Satya Nadella reste proche du moule Microsoft. Comme Bill Gates et Steve Ballmer, il affiche en effet un double profil, technique et marketing, comme l'atteste son parcours.

 Notre interview de Satya Nadella réalisée en décembre

Microsoft / Satya Nadella