Cloud 2.0 : VMware met le cap sur Docker

Le spécialiste de la virtualisation signe un accord avec Docker, Pivotal et Google pour intégrer la technologie de containers dans sa plateforme. Une petite révolution pour VMware.

C'est une nouvelle étape dans l'histoire de VMware. A l'occasion de sa conférence annuelle qui se tient cette semaine aux Etats-Unis, le spécialiste de la virtualisation de serveur a décidé d'intégrer le moteur Docker à ses solutions de gestion de serveurs et data centers VMware vSphere et VCloud Air.

La technologie Docker, dont la popularité ne cesse de croître, propose une alternative à la virtualisation de serveurs. Elle permet de placer chaque couche d'une application (logique applicative, base de données...) dans un container, puis déployer les containers sur un clusters d'instances, avec la possibilité d'exécuter plusieurs d'entre eux sur une seule instance. Cela se traduit par une architecture beaucoup plus adaptative et plus agile en termes d'allocation de ressources couche par couche.

Une distribution OpenStack maison

Dans le cadre de ce projet, VMware annonce la signature d'un accord avec la société Docker, qui est à l'origine de cette nouvelle technologie open source, ainsi qu'avec Google et Pivotal sur la partie support notamment.

Pour l'éditeur, l'objectif est avant tout d'offrir à ses clients une solution complémentaire à la virtualisation pour opérer les applications et systèmes d'entreprise. "Nous prévoyons de proposer la gestion en containers à la fois pour la puissance de calcul, la gestion, le stockage, la sécurité et le réseau", indique le groupe.

VMware a aussi profité de sa conférence pour lancer sa distribution OpenStack Icehouse. Pour l'heure en pré-version de test, elle devrait être lancée l'année prochaine en version finale. Elle a été intégrée à vSphere et vCloud Suite (la solution de cloud privé basée sur vSphere).


Serveurs / Virtualisation