Docker vs VMware vs KVM : comparatif Xen, l'offre open source historique challengée par KVM

Présent sur nombre d'architectures, Xen est un hyperviseur open source performant mais qui souffre. Pour beaucoup, c'est son concurrent KVM qui a gagné.

Hyperviseur dévoilé pour la première fois en 2003, Xen est une solution open source qui allie para virtualisation et, depuis sa version 3, l'accélération matérielle Intel VT-x et AMD-V. La solution se démarquait par de bonnes performances, mais cet argument est aujourd'hui moins important que par le passé, selon Éric Fredj, architecte sénior infrastructure et opérations chez Octo Technology. "Le débat sur les écarts de performance entre hyperviseurs est aujourd'hui clos", explique-t-il. "Les éditeurs ont tous fait de gros efforts au sein des couches de multiplexage sur les I/O tant sur les accès réseau que les accès disque. Ils sont maintenant tous à un niveau équivalent."

Xen bénéficie du support entreprise de Citrix

éric fredj, architecte sénior infrastructure et opérations chez octo technology.
Éric Fredj, architecte sénior infrastructure et opérations chez Octo Technology. © Octo Technology

Racheté par Citrix en 2007, Xen se décline en une version commerciale, XenServer, en parallèle d'une version communautaire open source. Une démarche de double licence qui a fait perdre à la technologie beaucoup de soutiens au sein de la communauté Linux. Ce qui a favorisé la montée en puissance d'un rival, KVM : une autre solution de virtualisation open source qui bénéficie notamment du support de Red Hat. Cette dernière a été intégrée au noyau Linux, et bénéficie de plusieurs distributions. Elle a aussi été combinée à OpenStack, ce qui en fait désormais l'un des hyperviseurs open source les plus populaires.

Pour Johnny Da Silva, responsable de l'innovation et du marketing chez LinkbyNet, KVM a gagné : "En environnement entreprise, la version open source de Xen n'a pas forcement de sens. La version Xen Server de Citrix bénéficie d'un support, mais si nous devions nous orienter vers une solution low-cost pour la virtualisation, on utiliserait plutôt KVM intégré au noyau Linux avec un support de Red Hat. KVM bénéficie d'une très bonne intégration avec OpenStack et de fonctionnalités pratiquement équivalentes à VMware si on fait abstraction de l'écosystème de ce dernier."

En 2013, Citrix a réagi, et confié Xen Project à la fondation Linux afin de relancer l'intérêt de la communauté pour le projet. Est-ce que ce sera suffisant pour revenir sur le choix de KVM ?

Microsoft / Virtualisation