Après Linux, Docker s'étend à Windows

En étant portés sur le serveur de Microsoft, les clouds en containers vont pouvoir s'immiscer dans le système d'information. Une nouvelle forme de cloud privé se dessine.

Alors que Docker était déjà disponible sur le cloud Microsoft Azure, cette technologie va bientôt être intégrée à Windows Server. Une combinaison qui devrait être effective lors du lancement de la prochaine version majeure de l'OS serveur prévu l'année prochaine. La start-up de San Francisco signe ainsi un partenariat de taille, sans doute l'un des plus importants depuis sa création. Car jusqu'ici, son infrastructure open source de cloud en containers se limitait à Linux.

Pour rappel, Docker propose un modèle de rupture sur le front du cloud. Les containers Docker peuvent en effet isoler les couches d'une applications : base de données, site web, web service, etc. Une architecture qui permet de gérer de manière encore plus fine que la virtualisation la répartition des ressources machines entre les différents niveau d'un système. Docker s'affranchit aussi d'une couche de virtualisation gourmande en ressource, et peut offrir de ce fait une meilleure performance que les VM à capacités matérielles sous-jacentes égales.

"Docker devient multi-OS", Julien Barbier (Docker)

"La force de Windows Server en entreprise fait de son introduction dans le projet Docker un événement majeur pour la communauté et notre écosystème", indique Solomon Hykes, CTO et fondateur de Docker. Cette synergie pourrait en effet dessiner les contours d'un nouveau mode de cloud privé, voir d'un nouveau cloud tout court.

Julien Barbier, directeur senior Marketing et Communauté de Docker, complète : "C'est en effet une annonce majeure. Docker devient multi-OS. Ce qui va permettre à notre technologie de séduire les grandes entreprises au système d'information disparate." Julien Barbier insiste : "l'enjeu pour nous va être désormais de nous assurer que les différentes implémentations de Docker, sur Linux, Windows, ainsi que les clouds qui l'implémentent, permettront bien de basculer aisément un container d'un environnement à un autre, d'un cloud à un autre."

Des images pour Windows Server bientôt proposées dans le Docker Hub

Parallèlement, Docker annonce l'arrivée d'images pour Windows Server au sein de son store Docker Hub. De son côté, Microsoft intègre ce Docker Hub à son portail de management d'Azure.

Le moteur Docker pour Windows Server va être développé sous l'égide de la start-up sous la forme d'un projet open source. Un chantier dans lequel Microsoft a prévu de contribuer, via sa stratégique division Open Tech. L'éditeur prévoit aussi de s'impliquer dans les API d'orchestration de Docker pour permettre la multicontainerisation d'applications sur Azure.

Serveurs / Microsoft