Oculus Rift : des prérequis techniques élitistes pour les PC

Quel ordinateur pourra bien faire fonctionner le casque de réalité virtuelle ? Les spécifications techniques requises ont été détaillées : elles sont pour le moins exigeantes.

C'est parti. Les précommandes pour l'Oculus Rift sont lancées. Mais il ne suffira pas d'acquérir le casque pour en profiter, car tous les ordinateurs ne pourront pas le faire fonctionner correctement. La filiale de Facebook a bien prévenu, en publiant les spécifications techniques recommandées pour profiter pleinement de l'expérience. La barre est haute :

  • Carte graphique Nvidia GTX 970 ou AMD 290,
  • Processeur Intel i5-4590,
  • Et 8 Go RAM

Les connaisseurs diront qu'il y a plus performant, et que ces composants sont sortis il y a un an ou deux ans. Mais il s'agit là tout de même de capacités très largement au-dessus de celles des machines limitées à la bureautique et au surf.

L'Oculus Rift demande aux PC de bonnes capacités graphiques pour bien bluffer les yeux de ses utilisateurs...

Pour donner une idée, un tel ensemble de processeur et de carte graphique coûte aujourd'hui, à lui seul, dans les 500 euros.

Le site d'Oculus Rift propose de tester une machine pour savoir si elle est compatible, et, si elle ne l'est pas, Oculus Rift renvoie vers 3 PC, d'Alienware, de Dell et d'Asus, qui doivent être compatibles et vendus dès cette année moins de 1000 dollars. Oculus Rift l'avait promis. Mais à l'heure d'écrire ces lignes, seul l'Alienware pouvait être précommandé, pour un prix minimum de 1199 dollars, avec 120 dollars de bons d'achats.

Par ailleurs, actuellement, peu de configurations montées réunissant toutes les spécifications requises sont actuellement proposées à moins de 1000 euros (par exemple sur Amazon). Le ticket d'entrée est donc cher, surtout qu'il faudra aussi ajouter le prix du casque (700 euros, sans les frais de port)

Moins de 1% des PC compatibles

En charge, chez Nvidia du "VR Business", Jason Paul estimait d'ailleurs récemment à 13 millions, à peine, le nombre de PC qui auront les capacités graphiques pour faire correctement fonctionner les casques de réalité virtuelle en 2016. Soit moins de 1% des PC qui seront utilisés cette année, d'après les prévisions du Gartner.

Oculus Rift justifie ces prérequis par l'énorme besoin en GPU de son casque, qui doit en effet transmettre de manière extrêmement fluide des animations 3D complexes, réagissant en temps réel, et le tout en haute définition. La filiale de Facebook le fait bien comprendre, les configurations techniques moins puissantes pourront peut-être faire fonctionner son casque, mais elles vont plus ou moins fortement dégrader l'expérience.

Ce n'est pas tout. D'autres spécifications sont obligatoires.

  • 2 ports USB 3.0
  • 1 sortie vidéo HDMI 1.3 (sortie directe, supportant 297 Mhz)

Atman Binstock, Chief Architect chez Oculus, attire l'attention sur le dernier point qui élimine un grand nombre de portables. De toute façon, la plupart des portables n'ont pas les performances graphiques suffisantes – même si de prochains GPU pour mobile pourraient les avoir.

Même des terminaux dernier cri, comme la Surface Pro 4, ou le Surface Book, ne pourront pas supporter le casque. Les Mac haut de gamme non plus, même ceux de dernière génération, puisque l'Oculus Rift ne sera tout simplement pas compatible avec autre chose que Windows (7, au minimum) : les développements pour Mac et Linux ayant été stoppés et reportés sine die

Facebook / PC