Microsoft vend son activité de smartphones d'entrée de gamme Nokia

Le groupe américain cède son activité de fabrication de smartphones d'entrée de gamme pour 350 millions de dollars.

Microsoft cède au constructeur taïwanais Foxconn son activité de fabrication de smartphones d'entrée de gamme qu'il avait achetée à Nokia en 2013.

Dans de le cadre l'opération, une partie des actifs de Microsoft mis sur la table (celle liée aux marques) est vendue à un autre acteur : HMD Global. Une société finlandaise (dirigée par d'anciens de Microsoft et Nokia) qui souhaite faire renaître des smartphones et tablettes estampillés Nokia. Pour ce projet, HMD Global compte d'ailleurs collaborer avec le groupe Nokia historique (par ce biais, ce dernier ferait ainsi son retour sur le créneau des téléphones).

Au total, la transaction est estimée à 350 millions de dollars. L'opération, qui doit encore être approuvée par les autorités de régulation, devrait être bouclée au deuxième semestre 2016 (lire le communiqué officiel de cette annonce).

Des ventes de Lumia en chute libre

Microsoft indique qu'il continuera à développer Windows 10 Mobile et supporter les téléphones Lumia de dernière génération (il évoque les Lumia 650, 950 et 950 XL), ainsi que les smartphones de ses partenaires OEM comme Acer, Alcatel, HP, Trinity et VAIO. L'éditeur ne précise pas ses intentions en matière de futurs téléphones.

Selon des sources fiables, le groupe de Redmond plancherait sur une nouvelle génération de smartphones qui pourrait être lancée début 2017 sous la marque Surface Phone. Si cette piste se confirme, Microsoft va devoir une fois de plus batailler sur ce terrain. A l'issue de son dernier trimestre fiscal (clos au 31 mars), le géant IT américain a enregistré dans ce domaine un chiffre d'affaires en repli de 50%. Microsoft a écoulé 2,3 millions de Lumia sur la période, soit 73% de moins que l'année précédente.

Microsoft / Nokia