L'activité mobile de Microsoft en chute, encore 2000 postes supprimés

Après plusieurs années de lutte, le géant informatique met fin à ses activités mobiles en Finlande, licenciant près de 2000 salariés.

Microsoft s'acharne sur son activité mobile.

Le géant de Redmont a annoncé mercredi qu'il s'apprêtait à se séparer de près de 2000 salariés, dont 1350 sont basés en Finlande. Il met ainsi fin à ses activités de production et de conception de téléphones dans ce pays. L'information a été publiée par la presse finlandaise.

Microsoft pèse 1% du marché mondial de la téléphonie mobile

Après des années de partenariat, Microsoft avait acquis la filiale mobile de Nokia en 2014, ce qui lui avait permis d'être présent en force dans le pays. Steve Ballmer, alors PDG de Microsoft, avait déclaré juste avant l'opération que la Finlande deviendrait "le centre de recherche et développement des téléphones de Microsoft".

L'activité de fabrication de smartphones d'entrée de gamme vendue

Mais le géant IT a peiné à se faire une place sur le marché de la téléphonie mobile face aux acteurs majeurs du segment que sont Google et Apple. Au début du mois, Microsoft s'est résolu à se séparer de la marque Nokia et à vendre son activité de fabrication de smartphones d'entrée de gamme.

D'après le Gartner, Microsoft pèse désormais moins de 1% du marché mondial de la téléphonie mobile, une part de marché nettement en baisse comparé l'année dernière.

Gartner © Business Insider

Le directeur de Microsoft Terry Myerson a informé les salariés du groupe de ces licenciements dans un mail rapporté par le New York Times. Il y explique que l'entreprise a besoin de "se concentrer davantage dans les téléphones sur ses effort en matière de hardware". 1850 postes seront supprimés au total.

Les entreprises restent en ligne de mire

Dans un communiqué, le PDG de Microsoft Satya Nadella déclare : "Nous concentrons nos efforts sur les téléphones là où nous pouvons nous différencier - auprès des entreprises qui valorisent la sécurité, la maniabilité et notre potentiel à créer une continuité d'expérience entre les terminaux… Nous continuerons d'innover à travers nos appareils et nos services cloud sur l'ensemble des plateformes mobiles".

Comme le souligne le Times, il s'agit là de la dernière vague d'une longue série de licenciements au sein de l'activité mobile. Microsoft a remercié 18 000 employés en 2014 puis 7 800 supplémentaires l'année dernière.

 

Article de Rob Price. Traduction de Soraya Bouznada, JDN.

Voir l'article original : "Microsoft slashes nearly 2,000 jobs as its smartphone business crumbles."


A lire aussi :

 

Microsoft / Nokia