Classement : la webperf des 40 ténors du web en France en juin

Parmi les 40 sites les plus visités en France, hors e-commerce, lesquels ont été les meilleurs en termes de rapidité d'affichage en juin ? Décryptage avec notre partenaire Fasterize.

Parmi les sites les plus visités en France, e-commerçants exclus (car ils font l'objet d'un classement à part), lesquels brillent par leur rapidité d'affichage, ou le poids léger de leurs pages, et plus généralement par leurs bonnes pratiques en matière de ce qu'on appelle la "webperf" ? Quels sont les modèles à suivre concernant la performance web ?

Pour répondre à ces questions avec des mesures précises, un périmètre a dû être retenu : les 40 sites les plus visités en France (notre baromètre a en effet doublé le nombre d'acteurs analysés le mois dernier). Outre les e-commerçants, nous avons aussi dû exclure de la liste d'autres sites, certes très visités, mais dont l'analyse de la webperf était difficile ou sans grand intérêt (comme le site d'Outlook, les blogs de Free ou de Blogger, etc.). Le reste de la méthodologie est exactement la même que pour le classement de la webperf des ténors du e-commerce (les détails sont expliqués en ligne).

Un classement basé sur le Speed Index

Pour rappel, le Speed Index mesure la vitesse à laquelle le contenu web s'affiche. Mais si le temps de chargement indique le temps qu'il faut pour qu'une page se charge entièrement, le Speed Index s'intéresse à la dynamique, et à la bonne progression de ce chargement, au-dessus de la ligne de flottaison. Plus le Speed Index est petit, plus la page s'affiche à bon rythme. C'est cet indicateur, essentiel, que nous retenons pour établir le classement. Une définition plus complète, et plus visuelle, du Speed Index est consultable sur le blog de Fasterize.

Classement de la webperf des ténors du web les plus visités en France en juin
Classement - Site (évolution mensuelle) Speed Index (moyenne) Temps de chargement moyen des pages (millisecondes) Poids moyen des pages analysées (octets) Nombre moyen de requêtes
1er- Google (=) 1229 2526 921575 42
2- Wikipedia (=) 1506 2448 574232 54
3- Ouest France (=) 1616 4290 1729847 108
4- Météo France (=) 1635 2401 972280 64
5-  Bing (+2)  1685 1769 1033267 39
6- LinkedIn (-1)  1852 2902 779401 64
7- Reverso (-1) 1935 4235 516049 91
8- L'internaute (+1) 2023 6953 2762835 177
9- Facebook (-1) 2049 2940 816002 62
10- PagesJaunes (=) 2134 2837 549378 37
11- Twitter (=) 2487 3719 1602223 51
12- Le Bon Coin (=) 2727 4134 748578 76
13- Au féminin (=) 2909 2638 1926585 367
14- Le Figaro (=) 2950 5162 1941550 194
15- TripAdvisor (=) 3047 3279 1947567 95
16- Jeuxvideo.com (=) 3155 4340 2911358 157
17- Le Journal des Femmes (=) 3247 6773 4117561 241
18- L'Express (=) 3271 15546 3791521 500
19- Libération (=) 3383 13798 3744931 421
20- 20 Minutes (=) 3395 11186 3555537 388
21- Doctissimo (=) 3413 8886 3597401 292
22- MYTF1 (=) 3466 6786 3311531 210
23- CommentCaMarche (=) 3510 7777 2584057 141
24- Marmiton (=) 3952 8956 3177506 289
25- Youtube (=) 4184 3036 3474807 75
26- Dailymotion (=) 4216 6210 4245760 158
27- Canal + (=) 4276 7637 3102390 213
28- 01net (=) 4404 14614 2609115 437
29- Télé Loisirs (=) 4446 14482 6348932 923
30- Metronews.fr (=) 4861 9498 3171414 246
31- Le Point (=) 5049 7537 3207749 156
32- AlloCiné (=) 5220 8358 3038254 215
33- Bfmtv.com (=) 5228 11630 4207713 512
34- L'Equipe (+1)  5334 14846 4918629 533
35- France Télévisions (+1) 5406 7904 4412138 222
36- Le Parisien  (-2) 5603 16040 4676716 505
37- Femme Actuelle (=) 5985 14501 5266744 587
38- Huffington Post (+1) 6772 10545 5755958 549
39- Le Monde (-1) 6876 13342 3792715 489
40- L'Obs (=) 7343 13119 5641521 487

Après un classement très impacté par l'arrivée de 20 nouveaux sites le mois le mois dernier, il y a peu de changements spectaculaires ce mois-ci, comme pour le classement des e-commerçants. Les trois-quarts des acteurs conservent leur position. La moitié du Top 10 a toutefois évolué, avec notamment une progression de 2 places pour Bing. Ce qui le fait entrer dans le Top 5, et fait mécaniquement descendre d'une place LinkedIn et Reverso. Le moteur de Microsoft aura notamment pu compter sur une vitesse moyenne du temps de chargement inférieure aux 39 autres.

Seul Google parvient à avoir un Speed Index inférieur à 1500

Pour faire partie des 5 meilleurs ce mois-ci, il fallait avoir un Speed Index moyen inférieur à 1700 - et passer sous la barre des 2000 pour faire partie des 7 plus performants. Seul Google parvient à avoir un Speed Index inférieur à 1500. Malgré ce Speed Index très performant, Google est battu sur les 3 autres critères. Ce sont en effet les pages de Bing qui ont été les plus rapides à se charger en moyenne. Et celles de Reverso auront été les plus légères (à peine plus d''un demi-mégaoctet !). Enfin, celles du site des Pages Jaunes auront généré le moins de requêtes (37 en moyenne)

A titre de comparaison, en moyenne, le Speed index des 40 acteurs s'est élevé à 3680 en juin,  leur temps de chargement à 7,6 secondes. Leurs pages ont pesé 2,9 Mo, et ont généré 257 appels en moyenne.

Performance Web / Webtech