Transformation digitale : 35% des entreprises françaises matures

Le point sur les principaux enseignements de la 16e édition de l'Observatoire de l'e-transformation et de l'intranet. Une étude publiée par le cabinet de conseil Arctus.

Dans l'édition 2016 de son Observatoire de l'e-transformation et de l'intranet qui vient de paraître, le cabinet de conseil français Arctus identifie cinq niveaux de maturité en matière de transformation numérique des organisations. D'après Arctus, 35% des entreprises basées en France ont désormais atteint le niveau le plus élevé dans ce domaine.

Les conditions pour atteindre une telle maturité avancée ? Avoir déployé un dispositif complet "information-collaboration-social", et cela "dans une vision unifiée". Selon Arctus, ce dispositif doit notamment se caractériser par "la transversalité des branches collaboratives et l'agilité des fonctionnalités sociales (abonnement, like, commentaires...)".

Un niveau d'"activité sociale" qui reste souvent partiel 

Dans le détail, les 324 entreprises ayant répondu à l'enquête d'Arctus ont déployé, en moyenne, trois dispositifs numériques internes. "Dans 30% des cas, ils concernent le réseau social d'entreprise, le knowledge management et l'innovation participative. 38% des entreprises annoncent en outre travailler au déploiement d'un dispositif unifié en matière de web interne", commente le cabinet. 

87% des espaces collaboratifs ne sont que "partiellement actifs"

Reste la délicate question du taux d'adoption des outils de collaboration sociale par les salariés. Sur ce point, Arctus constate que, dans près de 30% des entreprises, des fonctionnalités sociales sont utilisées par une majorité de salariés. Pour autant, 87% des espaces collaboratifs ne sont que "partiellement actifs", et seulement 13% "très actifs". 

Niveau de maturité des entreprises françaises en matière de transformation digitale de leur organisation

Graphique tiré de l’Observatoire 2016 de l’e-transformation et de l’intranet d’Arctus. © Arctus

Une croissance du niveau d'adoption qui devrait rester soutenue

Autre tendance se dégageant de l'observatoire d'Arctus, le paysage des applications de collaboration sociale évolue rapidement. "Les fonctionnalités sociales, comme la possibilité de liker, commenter ou recommander un contenu mais aussi d'animer son réseau de contacts, se déploient deux fois plus vite que les outils collaboratifs classiques", constate Arctus. Leur taux de pénétration (désormais d'environ 50%) a atteint en 5 ans "un niveau comparable à celui que le collaboratif 'traditionnel' aura mis 10 ans à atteindre".

Une montée en puissance qui pourrait s'expliquer assez clairement par l'implication des collaborateurs dans le processus. Le constat est là. Dans 38% des cas, à la fois les managers et les salariés sont engagés dans la transformation numérique de l'organisation. "Ce n'était pas du tout le cas, il y a 3 ans ! Un cap est franchi", insiste Arctus.

Méthodologie : l'édition 2016 de l'Observatoire de l'intranet et de l'e-transformation a été réalisé par le cabinet de conseil Arctus sur la base d'une enquête effectuée du 14 mars au 20 juin auprès de 324 grandes entreprises, dans leur très grande majorité basées en France et représentant au total 6,5 millions de collaborateurs (quelques répondants sont néanmoins issus du Canada francophone).

A lire aussi :

Réseaux sociaux / Intranet