Innovation IT : un gap entre les attentes des entreprises et les moyens des DSI

Les entreprises attendent des directeurs des systèmes d'information de les accompagner dans leurs innovations orientées business. Problème : les moyens ne sont pas là, du moins pas encore.

Pour 57% des DSI, les directions métiers attendent d'eux un accompagnement en termes d'innovation business et de développement de nouveaux produits et services. 56% des décideurs informatiques d'entreprise affirmant même que la mise en œuvre de leviers digitaux est "une attente majeure" que l'organisation place en eux. Dans le même temps, les DSI sont moins de 20% à estimer que leur structure dispose de capacités IT à l'état de l'art. C'est le constat que dresse Deloitte dans son baromètre global CIO 2016–2017. Une étude qui a été réalisée auprès de 1 217 directeurs des systèmes d'information issus de 23 secteurs d'activité, et originaires de 48 pays.

Des DSI qui manquent encore de moyens

Quand on leur demande qu'elles sont "leurs capacités IT en matière d'innovation et de disruption", 52% des DSI consultés par Deloitte estiment "qu'elles n'existent pas ou qu'elles sont en train d'être mises en place". 

Côté compétences et expériences dans le digital, seuls 26% des répondants indiquent que leur organisation se situe au-dessus de la moyenne. Sur ce terrain, une majorité de DSI (52%) indiquent avoir initié un plan de recrutement sur deux ans en vue d'embaucher des profils compétents à la fois dans le digital et la relation client. Un indicateur qui montre bien où se situe la priorité en matière numérique aujourd'hui : développer de nouveaux services proposés aux clients.

Innovation