Avec Salesforce, Philips pilote l'hospitalisation à domicile à distance

Accord Philips / Salesforce 0614 Apple Healthkit, balances connectées, équipements de monitoring... Le groupe livre une plateforme d'e-santé consolidant des données de multiples objets connectés.

A l'occasion de son événement Salesforce1 World Tour Paris, Saleforce a dévoilé un partenariat avec Philips, et pas des moindres : le constructeur néerlandais s'est en effet adossé à la plateforme Salesforce1 de l'éditeur pour bâtir une offre de gestion de la relation patients d'un nouveau genre.

L'Internet des objets pour piloter les soins à distance

"Nous proposons à nos clients du secteur de la santé de pouvoir agréger les données médicales de leurs patients en provenance de l'Internet des objets", résume Frans van Houten, CEO de Royal Philips. Au programme : les équipements d'hospitalisation à domicile (outil de monitoring, d'oxygène...), mais aussi les balances connectées... sans oublier les nouvelles apps mobiles qui commencent à apparaître sur le terrain de la santé.

marc benioff
La nouvelle offre de Philips a été présentée conjointement par Frans van Houten, CEO de Royal Philips, en direct d'Amsterdam, et Marc Benioff, CEO de Salesforce à Paris. © JDN Antoine Crochet-Damais

Sur ce dernier point, Philips prévoit notamment de lancer une passerelle vers HealthKit. Cette app d'Apple, qui sera intégrée à iOS 8 (dont le lancement est prévu d'ici la fin de l'année), permettra de disposer dans son téléphone de données d'activités et de santé. Elles pourront ainsi être transmises à la plateforme de Philips si le patient le souhaite et en accord avec son médecin.

La solution du groupe est livrée avec des API pour faciliter les intégrations avec les objets connectés ou apps de partenaires. 

Une boutique d'apps dans l'e-santé se profile

Pour l'heure, Philips prévoit de livrer cet été deux premières applications pour tablette tirant profit de l'environnement : Philips eCareCoordinator et Philips eCareCompanion. Destinée au personnel de santé, la première permet le pilotage à distance de l'hospitalisation à domicile, jusqu'à l'accès aux données des systèmes de monitoring installés au domicile du patient, au contrôle de l'usage des containers d'oxygène ou de la pression du sang. La seconde application, elle, est à l'usage du patient, pour communiquer avec le médecin sur son état de santé.

A terme, Philips entend lancer une véritable boutique d'apps dans l'e-santé. Le groupe propose d'ailleurs dès maintenant à des partenaires de s'y impliquer. En ligne de mire : livrer au personnel de santé (hôpitaux, médecins de ville...) un écosystème d'applications de santé dessinées pour consolider les données du patient et assurer un suivi complet de ce dernier sur l'ensemble de la chaine de soins. Le tout en ayant la possibilité de communiquer avec lui et son entourage le cas échéant.

Salesforce / Philips