Assises de la sécurité : l'Anssi invite à dire "non" au BYOD

Lors du rendez-vous des responsables de la sécurité informatique, l'agence chargée de veiller à la cybersécurité française a publié un Guide d'hygiène informatique et invité à résister à la consumérisation IT et au BYOD

L'Anssi, l'Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d'Information, vient de mettre en ligne un "Guide d'hygiène informatique" et "40 recommandations". Certaines des mesures indiquées par ces documents sont, indique le guide, "si évidentes et relativement simples à mettre en œuvre, que l'on peut les qualifier de règles élémentaires d'hygiène informatique".  Elles forment "le socle minimum à respecter pour protéger les informations d'une organisation".

Ces documents ont été présentés par Patrick Pailloux, directeur général de l'Anssi, en ouverture des Assises de la sécurité 2012 - qui se tiennent actuellement à Monaco. Lors de son discours, Patrick Pailloux a également invité les responsables informatiques à "entrer en résistance contre la liberté totale dans l'usage des technologies de l'information", s'insurgeant contre la consumérisation de l'informatique et le Bring Your Own Device.

"Dans une entreprise, non, on ne travaille pas avec son terminal privé, non, on ne connecte pas un terminal contrôlé par un tiers, non, on n'installe pas le dernier joujou à la mode, non, on ne met pas les données de l'entreprise dans le Cloud gratuit", a-t-il conseillé. Face à ces tendances qui peuvent plus facilement compromettre la sécurité informatique d'une entreprise, Patrick Pailloux a aussi rappelé que "la sécurité, c'est aussi avoir le courage de dire non".

BYOD / RSSI