Comment Auchan E-commerce va passer au Big Data

Auchan E-commerce passe au Big Data L'activité d'e-commerce de la célèbre enseigne française a décidé de déployer la technologie d'analyse de Splunk. Retour sur les raisons qui ont motivé ce choix stratégique.

C'est décidé. Auchan E-commerce s'oriente vers le traitement de données en masse, ou Big Data, pour analyser ses données métiers. Et pour outiller la démarche, l'entité en charge des activités de vente en ligne d'Auchan a décidé de s'orienter vers Splunk. Une solution, connue dans le domaine des mégadonnées, qui était déjà utilisée par les équipes d'infrastructure de la société pour superviser les logs de serveur.

Mi-2014, Auchan E-commerce lance un Poc visant à valider l'intérêt d'un élargissement du périmètre d'application de Splunk. Il permet de tester plusieurs scénarios autour du traitement de données clients - qu'elles proviennent d'ailleurs des canaux digitaux, des hypermarchés de la marque ou de ses centres d'appels.

Une technologie capable de passer à l'échelle

La phase de test prend fin en décembre. Elle se révèle concluante. "Nous envisageons désormais de faire de Splunk la plateforme d'agrégation et d'analyse de données pour tous nos métiers : marketing, commercial, logistique...", confient de concert Stéphane Duarte et Rached Tayech, les deux managers du projet.

Avec Splunk, plus besoin de déployer un datawarehouse

Ce qui a séduit les équipes d'Auchan E-commerce ? La grande facilité de Splunk à agréger des données en volumes quel que soit le type, le format ou la source. Un des tests réalisés portait sur la reprise de 80 Go de données en une journée.

"Il est possible d'intégrer aisément à Splunk des informations structurées ou non-structurées. Et nul besoin de créer un entrepôt de données", ajoute-t-on chez Auchan E-commerce. "D'autant que la solution comprend aussi une couche graphique de restitution des résultats, ainsi qu'une API Rest pour faire appel aux services d'analyse depuis des applications tierces." Enfin, Splunk propose différents modes de restitution : des tableaux de bord qui peuvent être prédéfinis, mais aussi des fonctionnalités de recherche temps réel ouvertes aux opérationnels. Un langage (le FPL) permet de cibler les données à injecter dans les fonctions statistiques. C'est aussi cette souplesse, et cette accessibilité qui ont séduit Auchan E-commerce.

Des projets qui demeurent encore secrets

Pour la suite, l'enseigne préfère rester discrète sur les nouvelles applications qu'elle pourrait mettre en œuvre en se basant sur Splunk. Meilleur ciblage client, campagnes marketing plus personnalisées, recommandations, optimisation de la chaine logistique, des politiques produits... Les pistes pourraient être nombreuses. Ce qui est clair : le projet est bel et bien présenté par Auchan E-commerce comme une démarche de Big Data.

Big Data