Les budgets des DSI aussi tendus que l'année dernière

Budgets des DSI Malgré l'appel d'air de la transformation digitale, la pression sur les dépenses informatiques des entreprises reste forte. C'est ce que montre une étude du cabinet Deloitte.

La pression sur les budgets informatiques demeure forte en 2014. Selon une étude de Deloitte, réalisée auprès de 900 DSI d'entreprises réparties dans 49 pays, elle est au moins aussi forte qu'en 2013, voire un peu plus. Pour preuve : les directeurs informatiques sont désormais 23% à voir leur budget en baisse d'une année sur l'autre, contre 22% en 2013.

La montée en puissance de l'Analytics et du Big Data se confirme

55% des budgets des DSI reste alloué à l'exploitation des services informatiques, contre 22% à la croissance. Le poids de l'existant et de la mission traditionnelle des directeurs IT, autour de la production des systèmes d'information, est donc toujours prépondérant.

Mais le vent commence à tourner. 50% des DSI interrogés par Deloitte se disent être désormais des partenaires "forts et effectifs" des métiers... alors qu'ils n'étaient que 10% à l'affirmer l'an passé. Enfin, conduire la stratégie digitale est une priorité pour 47% d'entre eux (voir l'infographie ci-dessous). Et sur ce terrain, 50% disent avoir déjà adopté les technologies Analytics et Big Data.

deloirtte
Infographie de l'étude Deloitte sur les budgets des DSI en 2014. © Capture / Deloitte

CMS / Budgets informatiques