Comment la "Goal Line Technology" a fait gagner la France 3 à 0

Goal Line Technology La France est la première équipe à avoir bénéficié de la technologie vidéo mise en place par la Fifa pour cette coupe du monde. Voici ce qui se cache derrière ce système.

La rencontre entre la France et le Honduras est entrée dans l'Histoire. C'est en effet à cette occasion que la "Goal Line Technology" a été utilisée pour la première fois par la Fifa lors d'une rencontre internationale. Basée sur une solution vidéo de reconnaissance d'image, elle a permis aux arbitres d'accorder un but à la France, et finalement de faire gagner les Bleus trois à zéro. Les écrans du stade ont d'ailleurs répercuté en temps réel l'action : la balle envoyée par Benzema ayant d'abord touché le poteau droit du but, ils ont affiché d'abord un "no goal", puis immédiatement après un "goal" est apparu. En tentant de rattraper le ballon, le gardien Noel Valladares venait en effet de marquer contre son camp. 

Un système de reconnaissance d'image, branché sur les écrans du stade

goal
GoalControl livre une montre aux arbitres pour leur permettre d'être immédiatement informés de l'analyse réalisée par le système. © GoalControl

Comment fonctionne cette technologie ? Comment a-t-elle pu suivre l'action de manière aussi précise ? Utilisant des techniques de suivi de mouvement proches de celles intégrées dans le boîtier Kinect de Microsoft, elle trace les actions de jeu autour du but via 7 caméras accrochées le long du terrain et sur le toit des tribunes du stade.

Les vidéos captées sont agrégées au sein d'un système de traitement d'image. Il se charge de tracer tous les objets en mouvement, en ne conservant que les objets, ici le ballon, et personnes qu'il reconnait comme étant propres au jeu. Pour ce faire, il fait aussi appel à un moteur de suivi en trois dimensions. Baptisée GoalControl-4D, la technologie a été fournie par l'Allemand GoalControl. La précision revendiquée par l'éditeur est de l'ordre de 5 millimètres, et la vitesse de suivi capable de descendre jusqu'à 2 millisecondes.

Quand le système détecte un ballon qui passe la ligne de but, il envoie immédiatement un signal aux arbitres qui le reçoivent via des montres. "Et naturellement, GoalControl-4D garde en mémoire toutes les images, et permet aux arbitres de les visionner", commente l'éditeur. Dans le cas de l'implémentation de la Fifa, on peut toutefois regretter que le système soit directement branché sur l'écran d'affichage du stade. Le message "No Goal" affiché pendant quelques secondes a en effet semé le trouble dans la tête des spectateurs comme des commentateurs...

FRANCE 3