HP en crise jusqu'en 2015

Meg Whitman, P-DG du géant américain, a revu à la baisse les prévisions de résultat pour 2013. Le marché n'a pas apprécié, et l'action a plongé de 13%.

Après avoir annoncé une perte historique de 9 milliards de dollars en août dernier, HP ne semble plus du tout voir la fin du tunnel. De l'aveu même de sa P-DG, Meg Whitman, le retour à la croissance ne devrait pas avoir lieu avant... 2015.

meg withman
Depuis l'arrivée de Meg Whitman, l'action d'HP n'a jamais réussi à remonter la pente. © HP

Une perspective qui s'est accompagnée d'une alerte sur prévisions de résultat pour 2013 avec un bénéfice net par action estimé pour le prochain exercice fiscal entre 3,4 et 3,6 dollars, soit bien en deçà de la prévision initiale de 4,06 dollars.

Sans surprise, le marché a très mal réagi à cette annonce : le cours de bourse d'HP a chuté de 13%, et atteint un plancher record de 14,91 dollars. Depuis l'arrivée de Meg Whitman, l'action du géant informatique américain n'a par ailleurs jamais réussi à remonter la pente, et s'est affichée en recul de 35%.

La cure d'austérité en cours (suppression de 29 000 postes, réduction des dépenses de 3 milliards de dollars par an...) ne devrait provoquer un effet positif sur les comptes qu'à partir de fin 2015, soit en même temps, selon la P-DG d'HP, que la reprise de l'économie mondiale.

CMS / HP