HP : 9 milliards de perte trimestrielle

Le groupe enregistre l'une des plus importantes pertes trimestrielles de son histoire. Son chiffre d'affaires se replie aussi de 5%, à 29,7 milliards de dollars.

Les derniers résultats de HP illustrent plus que jamais les difficultés du groupe qui n'a pas su prendre la mesure de la baisse du marché des PC au profit des nouveaux terminaux tactiles, tablettes et smartphones (lire : Stagnation des ventes de PC, HP et Dell touchés de plein fouet).

Au troisième trimestre 2012, le chiffre d'affaires du constructeur baisse de 5% sur un an, pour s'établir à 29,7 milliards de dollars. Un retrait qui s'explique notamment par un repli de pas moins de 10% des ventes de PC.

Pire, HP essuie une perte nette de 8,9 milliards de dollars, contre un bénéfice de 1,9 milliard de dollars lors de la même période en 2011. Un résultat qui était attendu, le géant informatique ayant annoncé une charge exceptionnelle de 8 milliards de dollars pour couvrir des dépréciations d'actifs dans les services. Et ce sans compter 1,795 milliard de charges de restructuration, également prévues, pour couvrir notamment les frais de son plan de restructuration (avec à la clé 27 000 suppressions d'emploi annoncées).

Dell s'en sort mieux que HP sur le segment des entreprises

Tout comme HP, le groupe Dell a également été sanctionné. Annoncés mardi, ses résultats trimestriels sont aussi dans le rouge. Le constructeur texan affiche ainsi un bénéfice en chute de 18% sur un an, à 732 millions de dollars. Quant à son chiffre d'affaires, il baisse de 8% pour s'établir à 14,5 milliards à l'issue de son deuxième trimestre fiscal.

Alors que les deux constructeurs sont pénalisés sur le segment grand public, Dell s'en sort mieux que son concurrent sur le créneau des entreprises. Son chiffre d'affaires issu des solutions et services pour les professionnels progresse de 6% (à 4,9 milliards de dollars). De son côté, HP peine à maintenir la barre : les revenus de son activité Serveurs, Stockage et Réseau déclinent de 4%, tout en maintenant une marge opérationnelle à 11%. Son activité Services voit son chiffre d'affaires baisser de 3% dans le même temps.

Stockage / Serveurs