IBM débourse 1,5 milliard et cède son activité de puces à GlobalFoundries

Comme prévu, Big Blue a confirmé la vente de son activité de semi-conducteurs à GlobalFoundries.

IBM s'est mis d'accord avec GlobalFoundries pour céder son activité, déficitaire, de puces et semi-conducteurs (IBM Microelectronics). Big Blue devra verser 1,5 milliard de dollars, sur trois ans, en cash, pour se débarrasser de cette activité. L'opération, qui avait fuité dans la presse, a été confirmée lors de la publication des résultats trimestriels d'IBM. Ces derniers révèlent une baisse du chiffre d'affaires de 4%. L'action d'IBM aura baissé de 8% peu après ces annonces.

Depuis quelques années, le géant informatique s'est lancé dans un vaste plan visant à se recentrer sur des activités à plus haute valeur ajoutée (l'Analytics, le Big Data et le Cloud haut de gamme notamment). Après avoir cédé son activité de vente de PC à Lenovo, le groupe a vendu l'année dernière à l'entreprise chinoise ses serveurs d'entrée de gamme (x86). IBM a également vendu à Toshiba sa division ciblant le secteur de la distribution (couvrant notamment caisses enregistreuses et systèmes pour le commerce).

Serveurs / IBM