Linux peut encore supplanter Windows sur desktop, selon Torvalds

Lors de la LinuxCon North America, le père de Linux a évoqué les atouts de l'OS sur le terrain du desktop. Pour lui, le projet open source y a toujours une carte à jouer.

Linus Torvald était invité à s'exprimer hier lors de la LinuxCon North America à Chicago. Pour l'occasion, le créateur de Linux est revenu sur l'échec de l'OS open source sur le terrain des ordinateurs desktop. Un domaine dans lequel plusieurs distributions Linux de qualité sont certes présentes (Ubuntu et Mint par exemple), mais avec un résultat minime en termes de parts de marché.

A la question de savoir quelle pourrait être la prochaine étape pour Linux, Linus Torvald a répondu sans détour : "je souhaite toujours le desktop" (dixit Zdnet.com). Selon Torvald, le défi du desktop "n'est pas un problème de noyau". Ce serait plutôt un problème d'infrastructure plus globale. "Mais, je pense que nous y arriverons un jour."

Bien implémenté dans les systèmes embarqués, industriels ou encore les boîtiers de télévision (notamment en France), Linux est aussi très présent sur le terrain des smartphones, avec Android), mais aussi des ordinateurs de type Web OS - avec les Chromebooks (qui montent en puissance très fortement sur le marché américain). Mais, il n'a pas encore su défier Windows et son écrasante base installée dans le monde du desktop.

Linux / Kernel Linux