Munich débute sa migration vers Linux

Avec un an de retard par rapport au calendrier prévu, la ville de Munich a mis en branle son projet de migration vers les postes de travail Linux. 100 des 14 000 ordinateurs ont donc abandonné Windows et Office pour une distribution Debian et la suite bureautique Libre, OpenOffice 2. 200 postes devraient avoir terminé leur migration dici à la fin de lannée, et 80% du parc en 2008.

Microsoft