Le mega contrat SNCF / IBM sur le point de dérailler ?

Conclu pour 1,6 milliard de dollars et pour une durée de 6 ans en décembre 2009, le contrat de sous-traitance informatique qui lie la SNCF avec IBM serait sur la sellette.

Pointé du doigt depuis septembre 2010 par la Fédération Syndicale des Cheminots (CFDT, CGT, UNSA et Sud Rail) du transporteur, le projet Ulysse ne permettrait pas à leurs yeux de réaliser les économies escomptées (290 millions d'euros à terme) et aboutirait à la destruction d'emplois de sous-traitants locaux français au profit d'emplois offshore.

De même, des écarts significatifs de différentes natures auraient été constatées concernant notamment les volumes d'activité prévus dans le contrat conclut avec IBM, le périmètre des matériels et logiciels ou encore des différents centres délivrant les services.

Interpellé mardi sur l'antenne de France Inter, le président de la SNCF Guillaume Pépy a fait savoir qu'un conseil d'administration se réunirait à ce sujet fin juillet pour faire un point sur la situation. Selon Les Echos, la possibilité d'une rupture de contrat entre IBM et la SNCF aurait été évoquée pour un coût de 45 millions d'euros selon la CGT Cheminot. 

Juridique / IBM