Premiers signes de reprise économique du secteur informatique ?

Les entreprises tablent sur une hausse moyenne de 1,5% de leur budget en matière de logiciels pour 2010, selon le Gartner. Le retour de la croissance des ventes de processeurs graphiques est également de bon augure.

Après une forte tendance à la rationalisation des coûts informatiques, en vue notamment de répondre à un contexte économique incertain, les entreprises anticipent une hausse relativement significative de leur budget en matière de logiciels pour 2010. L'indicateur en question nous vient du Gartner. Selon une étude réalisé au niveau mondial par le cabinet  auprès de 1 000 professionnels informatiques (entre avril et mai 2009), les entreprises et administrations tablent sur une progression moyenne de 1,53% de leur budget en matière d'applications, comparé à l'enveloppe négociée en 2009.

Le Gartner note des disparités importantes en fonction des continents. Ainsi, 30% des entreprises basées en Asie-Pacifique anticipent une hausse de leur budget logiciel, contre 28% en Amérique du Nord, et 25% en Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA). La zone EMEA se situe nettement en bas de l'échelle. Les répondants issus de cette région prévoient une hausse moyenne de 0,45% des budgets logiciels en 2010, contre une baisse de 2,06% en Amérique du Nord. Pour l'Amérique Latine et l'Asie-Pacifique, les hausses moyennes anticipées sont respectivement de 2,54% et 4,34%.

Autre indicateur positif : les derniers résultats sur le marché des processeurs graphiques laissent présager une potentielle reprise du marché des PC. D'après le cabinet Jon Peddie Research, les revenus de ce segment ont enregistré une progression de 31% au deuxième trimestre 2009, par rapport au premier trimestre 2008, à 98,3 millions d'unités écoulées. Une tendance qui tendrait à indiquer clairement que les constructeurs d'ordinateurs se préparent à une seconde partie d'année meilleure que la première. Jon Peddie Research confirme ainsi les prévisions d'IDC.

Sur le front des ventes de PC, le second semestre pourrait ainsi revenir à un niveau d'activité équivalent à la normal saisonnière. Un mouvement qui, selon Jon Peddie Research, sera favorisé par plusieurs facteurs, notamment l'arrivée de Windows 7 et du nouvel OS d'Apple, Snow Leopard, mais aussi la politique de prix agressive réalisée par les fabricants de processeurs en 40 nanomètres, l'arrivée à terme des stocks des constructeurs de PC, ainsi que les grands programmes de relance publique lancés à travers le monde.

Plates formes