Banque Populaire-Caisse d'Epargne déploie la signature électronique en agences Les avantages de la signature électronique

La signature en agence est d'ores et déjà possible au sein de plusieurs établissements du groupe BPCE. C'est le cas de Caisse d'Epargne Auvergne-Limousin, Midi-Pyrénées et Nord France Europe, mais aussi Banque Populaire de l'Ouest.

caisse d'epargne a opté pour un mode de signature par stylet sur tablette
Caisse d'Epargne a opté pour un mode de signature par stylet sur tablette tactile. © Antoine Crochet-Damais / JDN

Principal apport du nouveau service : une dématérialisation complète des documents contractuels signés par les clients lors de la souscription de tel ou tel produit.

"Ce qui engendre une réduction des coûts liés à la manipulation et au stockage des contrats papier. Mais c'est aussi et surtout plus d'efficacité pour le client, qui n'a plus à archiver physiquement ces documents", souligne Jean-Yves Forel. "C'est donc une évolution profonde de la relation entre le client et la banque. Une amélioration qualitative qui dépasse largement la question du retour sur investissement du projet."

Pour l'heure, du côté de Banque Populaire comme de Caisse d'Epargne, la signature électronique n'est pas encore généralisée à tous les contrats. Les deux établissements ont choisi de commencer par les produits d'épargne. "L'idée est bien de l'étendre ensuite à tous nos produits", explique de concert Cédric Mignon, directeur adjoint, développement chez Caisse d'Epargne et Michel Roux, directeur, développement Banque Populaire.

BPCE / SIGNATURE