Le Big Data déjà déployé par 34% des DSI au niveau mondial

Taux d'adoption du Big Data L'indicateur est issu d'une étude réalisée par Capgemini. La réduction des risques est évoquée par les DSI interrogés comme principal apport du Big Data.

Au même titre que la mobilité, le cloud computing ou les réseaux sociaux, le Big Data s'inscrit désormais dans la liste des projets stratégiques des directeurs des systèmes d'information (DSI). Selon le baromètre annuel de Capgemini sur le patrimoine applicatif des entreprises (Application Landscape Report 2013), que nous avons pu nous procurer en avant-première, 34% des DSI ont déjà mis en place des solutions sur ce terrain (cf. le graphique ci-dessous). L'étude en question a été réalisée auprès de 1116 responsables informatiques et DSI d'entreprises de tailles et secteurs différents, basées en Australie, Europe et aux Etats-Unis, mais aussi au Brésil, en Chine et en Inde.

D'après la SSII, le secteur High Tech est le plus avancé dans le déploiement de ces systèmes d'analyse de données en volumes. Dans ce secteur, 55% des répondants affirment être déjà équipés, contre 41% des DSI consultés appartenant à des sociétés positionnées sur le segment des technologies, logiciels et matériels IT, et 33% pour ceux travaillant dans les télécommunications. Sur les segments de la distribution et de la santé enfin, ils sont respectivement 27% et 26% dans ce cas.

big data 2
Le Big Data fait désormais partie des technologies largement déployées par les DSI. © Capgemini

La révolution du Big Data est en marche dans les systèmes d'information

La montée en puissance du Big Data ne serait pas un épiphénomène au sein des systèmes d'information. Une grande majorité des répondants (60%) affirment en effet que, déjà, plus de 20% de leurs applications font appel à des technologies de traitement de données en masse. Près de 30% indiquent même que la moitié de leurs systèmes sont dans ce cas. La révolution du Big Data est donc bel et bien en marche.

Mais quel est le rôle dévolu au Big Data ? Selon les DSI interrogés, le Big Data est la première des technologies dites "disruptives" évoquée par les répondants comme levier pour réduire les risques (64% l'évoquent), devant la mobilité (62%) et le cloud (61%). "Les capacités analytiques et prédictives du Big Data peuvent en effet considérablement aider les organisations à réduire les risques opérationnels ou prendre des décisions plus rapidement", commente Capgemini dans son rapport.

big data
Le Big Data est déjà bien implanté au sein des systèmes d'information. © Capgmini

Méthodologie : le baromètre de Capgemini (Application Landscape Report 2013) a été réalisé auprès de 1116 responsables informatiques et DSI d'entreprises de secteurs différents. Il s'agit aussi bien de sociétés de taille moyenne que de grands groupes. Les répondants sont issus d'Australie, Europe et des Etats-Unis (pour 73% d'entre eux) et du Brésil, de Chine et d'Inde (pour 27%).

Budgets informatiques / Big Data