Windows XP planté par Norton : Symantec s'explique

Une version défectueuse de la mise à jour de sécurité pour Symantec SEP mais également Norton 2012 et Norton 360 a semé la pagaille chez les entreprises ayant des postes sous Windows XP.

De nombreuses entreprises garderont un mauvais souvenir de la mise à jour R11 de la technologie Symantec Online Network for Advanced Response (Sonar), embarquée dans de nombreuses solutions de l'éditeur d'antivirus. Tout particulièrement les DSI utilisant Symantec Endpoint Protection (SEP), Norton 2010, 2011, 2012 et Norton 360 pour protéger leurs postes de travail sous Windows XP.

Car la mise à jour en question a provoqué de nombreuses défaillances de systèmes, avec comme symptômes les fameux Blue Screen of the death. "Après une évaluation complète et en profondeur, nous avons déterminé que l'incident a touché les systèmes faisant tourner sous Windows XP la dernière version de la technologie Sonar, le dernier lot de signatures rev11 Sonar, ainsi que certains logiciels tiers", a fait savoir Symantec.

L'éditeur américain n'est pas le premier à avoir mis en ligne une mise à jour de sécurité défectueuse. En mai dernier, c'est le fournisseur allemand Avira qui a été concerné par une mésaventure semblable en empêchant cette fois le lancement des exécutables Windows.

De nombreux clients ont été touchés, en dépit de la réactivité de Symantec a avoir mis en ligne la R12 de Sonar. PC Advisor a notamment évoqué des incidents systèmes au sein de l'association automobile américaine où près de 30% des postes étaient inutilisables en fin de semaine dernière. Dans une autre entreprise, un millier de postes auraient été touchés.

Microsoft / Windows