Cisco taille dans ses effectifs : 1 300 postes supprimés

L'équipementier réseaux et télécoms va se séparer de 2% de sa masse salariale. L'environnement économique incertain pèse sur l'activité de Cisco qui cherche à redynamiser ses ventes.

Cisco rentre dans le vif du sujet. Après l'annonce de son P-DG l'année dernière de se séparer de 6 500 postes pour réduire les coûts, le groupe va éliminer dès à présent 1 300 postes, correspondant à 2% de sa masse salariale. L'environnement économique maussade qui pèse sur les dépenses des grandes entreprises est pointé du doigt par Cisco pour justifier cette décision.

Ces mesures de réduction de la masse salariale doivent permettre de réduire de 1 milliard de dollars les coûts fixes de la société. Ce ne sont pas les seules décisions prises par Cisco pour redonner un coup de fouet à son compte de résultats. Le groupe a aussi décidé d'arrêter ses solutions de vidéoconférence Flip vidéo et sa tablette Cius. Il a aussi dissout une structure de conseil intermédiaire qui ralentissait la prise de décision. Cisco met, enfin, en place une politique de baisse de prix, mais aussi une stratégie de recentrage pour mieux barrer la route à Juniper et HP.  

Réseaux / CISCO