Big Data : vous voulez recruter un data scientist, c'est par ici

DataJob : événement pour le recrutement dans le Big Data Alors qu'un cabinet de recrutement demande jusqu'à 20 000 euros pour trouver un data scientist, le salon DataJob permet à moindres frais de rencontrer la communauté de la data.

 Information et inscription au salon sur le site de DataJob

A l'origine du salon DataJob, Jérémy Harroch fait partie des entrepreneurs français qui ont compris que l'avènement du digital impliquait de revoir les logiques de recrutement traditionnel. Cet expert de la donnée a fondé Quantmetry en 2010. Ce cabinet de conseil spécialisé dans le Big Data accompagne aujourd'hui les groupes du Cac40 dans leur chantier autour de la mégadonnées. Parmi ses clients figurent notamment la Société Générale, Europcar ou Bouygues Telecom. Quantmetry couvre toutes les problématiques du Big Data, de la définition des besoins au déploiement des plateformes... en passant par la délicate question du recrutement des équipes. 

DataJob 2014 se tiendra le 20 novembre

"C'est bien cette question du recrutement qui nous a amené à lancer le salon DataJob", explique Jérémy Harroch. "L'idée est de proposer un carrefour pour permettre aux acteurs de la data d'échanger sur leur projet, de se rencontrer et, finalement, de recruter." L'approche est réellement disruptive. Pourquoi ? Car Quantmetry ouvre l'événement à tous, ses clients, ses partenaires, les écoles... mais aussi ses concurrents. Parmi eux, Octo, Zenika ou Bluestone ont notamment répondu présent.

jeremy harroch
Jérémy Harroch, fondateur de Quantmetry, est l'organisateur de DataJob. © Quantmetry

"La démarche s'inscrit dans une culture du partage que nous avons nous même en interne. C'est pouvoir échanger sur les réussites, mais aussi les échecs, et créer une émulation. A plusieurs, on est toujours plus forts. C'est l'esprit start-up", résume Jérémy Harroch. 

DataJob 2014 se tiendra le 20 novembre à l'Espace Pierre Cardin (Paris 8e). Des représentants institutionnels et privés parmi les plus importants du secteur y seront présents. Cette seconde édition sera ouverte par Henri Verdier, le Chief Data Officer de l'Etat. A la tête d'Etalab, le service du premier ministre chargé de l'ouverture des données publiques, c'est lui qui a porté le projet du portail de l'open data français, data.gouv.fr. Ensuite, François Bourdoncle, copilote du plan Big Data avec Paul Hermelin, viendra détailler les dernières avancées de ses travaux. Gilles Babinet présentera quant à lui le rôle que peut occuper la France dans le secteur de la data à l'international, notamment en Europe.

Des grands groupes révèleront leurs perspectives de recrutement

Axa, Deloitte et EY dévoileront ensuite leur stratégie de recrutement sur le terrain du traitement des données. "Ils vont révéler le nombre de recrutements qu'ils anticipent, les profils recherchés, et les perspectives offertes", précise Jérémy Harroch.

Les dernières avancées d'Axa et du Crédit Mutuel Arkéa en matière de Big Data seront présentées

Quantmetry n'a pas oublié d'inscrire des retours d'expérience au programme. Avec à la clé, la présentation de projets de référence, comme ceux du Crédit Mutuel Arkéa et d'Axa. Enfin, plusieurs écoles prendront la parole pour détailler leurs cycles de formation autour de la data, notamment Telecom ParisTech, Polytechnique et Centrale Paris Executive Education.

"DataJob : c'est potentiellement 20 000 euros d'économie"

Pourquoi venir à DataJob ? "Quand on voit qu'un chasseur de tête tarife de 10 000 à plus de 20 000 euros pour recruter un data scientist, en profitant de la rareté des profils, on comprend immédiatement à quoi un événement comme le DataJob peut servir", souligne Jérémy Harroch. Le ticket d'entrée pour avoir sa place à DataJob s'élève à 450 euros.


 Information et inscription sur le site de DataJob


Recrutement / Big Data