Knowledge Manager : un stratège au service de la connaissance "Le knowledge manager doit faire preuve d'empathie"

Quelles sont les qualités d'un knowledge manager ?

Le knowledge manager doit posséder des capacités de communication élevées, avoir des affinités et des connaissances suffisantes des différents métiers de l'entreprise et disposer d'une bonne capacité à raisonner et à comprendre ses enjeux. Mais les compétences et formations requises diffèrent légèrement selon la place du knowledge manager dans l'organigramme de l'entreprise et les projets menés.

C'est-à-dire ?

Il existe des approches différentes de la fonction de knowledge manager suivant l'objectif visé par l'entreprise en fonction de la nature des projets menés de type communication ou capitalisation de savoirs dans un domaine métier particulier, et la culture de l'entreprise.

De quelles formations est-il le plus souvent issu ?

Vous trouvez des formations en majorité Bac + 5, informatiques, écoles de commerce, RH, mathématiques, littéraires, documentalistes, quelques masters spécialisés... Dans tous les cas, un bon niveau général, une capacité à synthétiser et à communiquer sont requis. Même si, dans une certaine mesure, une très grande empathie et compréhension rapide du contexte de travail peuvent combler un déficit d'expérience.

"La rémunération d'un knowledge manager senior pourra grimper jusqu'à 70 000 euros"

Comment se positionne t-il sur l'échiquier organisationnel et hiérarchique de l'entreprise ?

Tout dépend de la taille des entreprises et de l'objectif assigné. De grandes entreprises emploieront des knowledge Managers rattachés à une DSIO, à une direction opérationnelle ou même un chief knowledge officer directement relié à la direction générale. Si le projet est sous l'égide des RH, la fonction de knowledge manager prendra alors la forme de chargé de mission RH et communication. Mais s'il émane d'une direction de la formation, les axes de conduite du changement et de transmission des savoirs seront privilégiés.

Sur quelles fourchettes de salaires un knowledge manager se situe-t-il ?

Le salaire est fonction du profil, du positionnement dans l'entreprise, de l'expérience, les paramètres à prendre en compte sont nombreux et la fourchette de rémunération est très large. On distingue des profils plutôt orientés outils informatiques qui suivent les salaires des consultants ou chefs de projets informatiques et les profils stratégiques dont les salaires sont plus élevés.

Un débutant pourra ainsi compter sur une rémunération comprise dans une fourchette de 30-35 K€, tandis qu'un senior se situera dans une autre de 45-70 K€, selon l'expérience et l'approche. Ensuite, les salaires peuvent encore monter soit pour des aspects commerciaux ou très stratégiques et dépasser les 150 K€.

Où retrouve-t-on le plus souvent les knowledge managers ?

La communauté des knowledge managers se retrouve dans les cabinets/SSII et dans les grandes entreprises. L'action des jeunes professionnels de cabinets/SSII se situe davantage dans les aspects techniques, sous la responsabilité d'un senior qui a acquis une expérience en entreprise et qui apporte expérience et recul.

Autour du même sujet