L'emploi IT encore en convalescence Une crise a pénalisé les jeunes diplômés en informatique

 

Situation professionnelle des jeunes diplômés
Informatique (situation professionnelle en 2009 - diplômés de 2008)Ensemble (situation professionnelle en 2009 - diplômés de 2008)Informatique (situation professionnelle en 2010 - diplômés de 2009)Ensemble (situation professionnelle en 2010 - diplômés de 2009)
Source : Apec/Syntec Numérique
Taux d'emploi81%68%70%64%
Taux d'insertion86%75%73%70%


Selon l'Apec, "la promotion de 2009 des jeunes diplômés en informatique a été pénalisée par la crise avec une perte, par rapport à la promotion de 2008, de 11 points sur le taux d'activité et de 13 points sur le taux d'insertion (part des jeunes diplômés ayant connu une insertion)."

La situation des juniors dans l'informatique reste malgré tout meilleure que dans les autres secteurs. Ils obtiennent un meilleur statut que la moyenne des jeunes diplômés : 86% sont cadres ou fonctionnaires A (contre 63% en moyenne). 

Ces juniors trouvent en grande majorité directement un CDI (82%). C'est presque deux fois plus qu'en moyenne (45%). L'étude émet cependant un autre bémol : "s'ils restent mieux lotis que les autres débutants, le statut de ces profils s'est néanmoins un peu dégradé par rapport à la promotion de 2008 : 91% étaient cadres (- 5 points) et 88% en CDI (-6 points).

Le baromètre a aussi creusé pour définir les orientations de ces jeunes diplômés de la filière informatique. Ils s'orientent massivement dans le secteur privé (87% contre 63% pour l'ensemble). Près d'un sur 10 (11%) se dirige en Recherche et Développement. C'est deux fois moins que la moyenne (21%).

Recrutement informatique / Syntec