Le patron de HP veut réduire les salaires pour préserver l'emploi

Les salariés du géant américain ont reçu un email les informant d'une prochaine réduction de leurs rémunérations. Selon Mark Hurd, le patron de HP, cette décision vise à prévenir de nouvelles coupes dans les effectifs. Cette réduction de salaire, plus simple à mettre en place aux Etats-Unis compte tenu de la législation du travail, ira de 2,5% à 15% selon la fonction du collaborateur.

Les membres du directoire verront ainsi leur rémunération (hors bonus et primes) reculer de 15%. Les autres cadres devront se satisfaire d'une baisse de 10%. Pour les autres employés de l'entreprise, la diminution demandée sera de l'ordre de 2,5 à 5%. Les salariés devront aussi accepter de voir leurs avantages retraites fondre et de renoncer à leur droit d'acheter des actions à prix préférentiel.

En Europe, les cadres dirigeants et certains salariés de l'ex EDS seront directement et les premiers concernés par cette nouvelle politique. HP explique toutefois que cette mesure sera soumise à la signature d'un accord au sein des comités d'entreprise des différentes filiales européennes. Mark Hurd insiste sur la probabilité de licenciements en cas de rejet par les salariés. Rejet qui se traduirait par une réduction des effectifs en proportion des baisses de chiffre d'affaires enregistrées et des prévisions pour 2009.

HP / Salaire informatique