L'emploi dans l'Open Source : un marché tendu L'Open Source : des salaires qui flambent pour certains profils

L'importance du recrutement dans l'Open Source revêt une importance particulière pour ce secteur un peu à part dans l'industrie informatique. "L'enjeu est de taille car l'Open Source doit concurrencer et s'imposer face aux technologies émergentes fermées", poursuit le P-DG de Linagora, qui cite par exemple la solution Open Source de messagerie et de travail collaboratif OBM (portée par la SS2L). Il était nécessaire de migrer cette dernière vers le Cloud pour mieux concurrencer les solutions de productivité en ligne comme Office 365 ou les Google Apps. "Nous avons de gros projets pour les profils ayant ce type de compétences", précise Alexandre Zapolsky.

 

alexandre zapolsky est p-dg de linagora.
Alexandre Zapolsky est P-DG de Linagora. © JDN

Open Source et Cloud Computing

 

Autre exemple de secteur prometteur sur lequel l'Open Source doit être compétitif, mais peine encore à trouver les bons profils, très pointus, maîtrisant des technologies à peine écloses : la virtualisation. Aujourd'hui, une solution propriétaire domine le marché prometteur du Cloud Computing et de la virtualisation : VMware. Or, des solutions de virtualisatoin Open Source existent, comme OpenStack. Mais là encore, recruter des experts de cette technologie pour mieux la pousser reste difficile.

 

L'enjeu est une nouvelle fois important pour le secteur car "bientôt les grands comptes vont vouloir leur Cloud privé, et l'Open Source devra aussi proposer une solution convaincante, portée par des profils experts. Nous sommes au début de la vague", estime Alexandre Zapolsky qui cherche justement des profils maîtrisant OpenStack. Chez Alter Way également ces profils sont chassés.  

 

Des profils d'experts chassés

"Le temps du bricolage est fini. Un des grands chantiers actuels de l'Open Source est de maîtriser une logique industrielle, notamment dans les déploiements. Les DSI se montrent très ouverts à l'Open Source si le secteur leur fournit une offre de ce niveau", pense Philippe Montargès.

 

Dans l'Open Source, certains salaires flambent.

Un des leviers de recrutement pour les acteurs de l'Open Source est donc aussi de viser des profils ayant déjà éprouvé leur compétence sans avoir forcément bâti cette dernière sur l'Open Source. Or, ces profils sont souvent déjà occupés et bien payés.


C'est aussi le cas pour certains ingénieurs bien installés dans certaines grandes structures "qui ont toutes déployer de l'Open Source et disposent souvent de pointures en la matière dans leur effectif. Mais, il faut les trouver, et ensuite les motiver à changer d'employeur", ajoute le P-DG de Linagora.

"De manière générale, l'Open Source aurait à y gagner en s'ouvrant plus à d'autres canaux de recrutement que les forums communautaires et les salons", juge Alexandre Zapolsky.

Compte tenu de ce contexte et de la pénurie compétences sur le marché de l'emploi dans l'Open Source, certains salaires en viennent à flamber. Et c'est encore plus le cas sur des métiers déjà en tension sur le secteur informatique en général, comme celui d'architecte. Ainsi, "un architecte expert dans les solutions Open Source peut recevoir des propositions de salaire pouvant allégrement dépasser les 100 000 euros", témoigne le P-DG de Linagora.

Innovation / Recrutement