Selon le Gartner, 25% des entreprises auront un Chief Data Officer en 2017

Le cabinet s'attend à voir les entreprises massivement nommer des Chief Data Officer pour mieux répondre aux enjeux de la transformation digitale.

Un récent rapport du Gartner prédit qu'en 2017, 25% des organisations auront un Chief Data Officer. Ce sera même 50% pour les entreprises évoluant dans un secteur très réglementé, comme les banques et les assurances. Le cabinet précise qu'une enquête réalisée l'année dernière auprès de 410 CEO avait déjà révélé que 20% des plus grandes structures disposaient déjà de Chief Data Officer (CDO).

Selon le Gartner, c'est la transformation digitale des entreprises qui explique cette tendance. Le CDO vient aider le DSI à faire face à des enjeux d'une nouvelle ampleur. "Le travail du DSI moderne, est de plus en plus surchargé de responsabilités supplémentaires, liées par exemple à l'innovation numérique, aux programmes de gestion du changement et de la transformation. Par conséquent, les CDO seront de plus en plus critiques pour la gestion et le contrôle des données", explique le rapport du cabinet. En effet, comme l'avait rappelé dans nos colonnes, Fabrice Coudray, de Robert Half France, "les entreprises génèrent, collectent et stockent une quantité de données dont le volume a pris des proportions astronomiques. La donnée constitue donc un capital qui doit faire l'objet d'une gouvernance : le Chief Data Officer (CDO) en a la responsabilité."

Gartner